Affaire Assange : Snowden critique les déclarations des Etats-Unis sur la liberté de la presse


Par RT France

Le lanceur d’alerte américain a expliqué que les déclarations de l’administration Biden en faveur de la liberté de la presse seraient «plus convaincantes» si la Maison Blanche ne cherchait pas à obtenir une lourde peine de prison pour Julian Assange.

Le 3 mai, le célèbre lanceur d’alerte en matière de sécurité nationale Edward Snowden a critiqué l’administration américaine, après que le secrétaire d’État Antony Blinken s’est vanté du dévouement des États-Unis à la «liberté de la presse» et à «la sécurité des journalistes dans le monde entier». Des propos qui entrent selon Edward Snowden en contradiction avec les poursuites judiciaires dont fait l’objet Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks incarcéré depuis plus de deux ans.

Répondant à un message sur Twitter du Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken publié à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse et affirmant que les États-Unis «continuent de défendre la liberté de la presse, la sécurité des journalistes dans le monde entier et l’accès à l’information en ligne et hors ligne», Edward Snowden s’est exprimé en ces termes : «Cela serait plus convaincant si la Maison Blanche ne cherchait pas agressivement à obtenir une peine de 175 ans de prison pour l’auteur d’un journalisme primé d’importance mondiale [Julian Assange], et ce en dépit des appels de toutes les organisations importantes de défense de la liberté de la presse et des droits de l’homme.»

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jacques Abel
2 mois il y a

Sur Julian Assange je ne vais rien dire car il ne peut y avoir vis-à-vis de cet homme que la bonne ou la mauvaise conscience ou la bonne ou mauvaise foi pour juger ce qu’on lui fait. Pour moi c’est un héros. Mais, je compare avec Navalny et son staff dont l’objectif affiché est de mettre à terre le pouvoir en place. Soit, admettons, je ne suis pas Russe et là-bas ils crèvent pas de faim je ne suis donc pas bien placé pour apprécier ce qui leur convient par rapport à lui. Mais, ici, chez-nous, Éric Drouet a appris… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account