Piqûre de rappel pour ceux qui voyaient LR comme une alternative à Macron...


Ce mardi, Eric Ciotti, député LR, a fait grand bruit avec une proposition de loi visant à interdire la diffusion d’image de policiers sur les réseaux publics. Le texte réclame jusqu’à 15.000€ d’amende et un an de prison pour les contrevenants.

Durant le mouvement des gilets jaunes, bon nombre de vidéos amateurs ou professionnelles dévoilant des brutalités policières ont circulé sur les réseaux sociaux. À tel point que ces violences ont été dénoncées par certains comme institutionnelles et commanditées par l’État. La polémique a d’ailleurs été relancée récemment par la chanteuse Camélia Jordana qui dénonçait les violences policières en banlieue et qui déclarait « ne pas se sentir en sécurité » face à la police. Dans ce contexte sulfureux, le député Eric Ciotti n’a alors rien trouvé de mieux à faire que proposer d’interdire la diffusion d’images de policiers.

De lourdes sanctions préconisées

Dans son texte, signalé par David Dufresne, Éric Ciotti, épaulé par une trentaine de ses collègues, réclame donc l’interdiction pure et simple de la diffusion « par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support » de l’image des fonctionnaires de police nationale, de militaires, de policiers municipaux ou de douaniers. Quiconque transgresserait cette loi s’exposerait alors jusqu’à 15.000€ d’amende et un an de prison.

Abattre la dernière barrière de protection ?

Main dans la main avec la Macronie, Les Républicains se sont toujours farouchement opposés aux manifestations des gilets jaunes. On l’a encore vu récemment avec le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc. En banlieue, ils se sont également toujours rangés du côté de la police. Et même si les sanctions judiciaires contre les policiers sont rares, les vidéos démontrant des violences restent encore le dernier rempart contre l’impunité totale. Tout au moins, elles permettent au minimum d’alerter l’opinion publique.

Et la liberté de la presse ?

Car, cette loi, si elle venait à être adoptée, serait en totale contradiction avec la liberté d’informer. Quid des journalistes sur le terrain ? Dans ce cadre, des reportages sur les manifestations comme ceux réalisés par Vincent Lapierre pourraient se trouver fortement compromis.

Ciotti veut protéger les policiers, mais qui protégera la population ?

Pour justifier son texte, l’élu LR assure que les force de l’ordre « interviennent de plus en plus fréquemment dans un contexte de tensions importantes lié à une défiance envers l’autorité publique ». Nous qui imputions les tensions aux nasses, aux LBD, aux gaz lacrymogènes, aux violences gratuites et surtout à l’absence totale d’écoute du gouvernement…  « Il est devenu fréquent que les policiers ou leurs familles soient menacés, voire même suivis et agressés jusqu’à leur domicile » poursuit le texte. Pas un mot en revanche sur les milliers d’agressions subies par les simples citoyens de la part de la police…

Chez LR sécurité ne rime pas souvent avec liberté

On le sait, le thème de la « sécurité » a toujours été l’un des sujets préférés des Républicains. Personne ne viendra contester l’importance de cette question. En revanche, elle devient problématique lorsqu’elle est instrumentalisée et pire encore lorsqu’elle va aux détriments des libertés publiques. Ainsi la proposition d’Eric Ciotti n’est pas nouvelle ; une loi semblable était déjà soutenue par un sénateur LR en décembre dernier. Ciotti, encore lui, s’est également montré favorable à la reconnaissance faciale, ou encore à la loi renseignement.

De quoi donner du grain à moudre à ceux qui pensaient voir en LR une alternative à Emmanuel Macron…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcel Charest
2 mois il y a

En démocratie, vous avez le droit de vous plaindre auprès de votre député.

Si vous ne connaissez pas le compte TWITTER de votre député qui a appuyé cette proposition de loi, cliquez ici pour obtenir la liste: https://docs.google.com/document/d/1c0y1EfAH6Og_X8bnfybmKZI3GJ3tS36lylZr04um32o/edit?usp=sharing…

Claude Tartas
2 mois il y a

je suis un français de 82 ans et moi aussi j’ai peur de cette police. Depuis qu’ils sont au chiffre ils ne se contiennent plus, il reste la gendarmerie qui reste quelques un peu plus ”humaine” et encore.
la police de GRIMMAUD est morte, il n’y a qu’à voir comment les policiers qui dénoncent les dérivent sont placardisés ou suspendu voir Monsieur LANGLOIS. Quant à monsieur ciotti c’est un fascho depuis longtemps il ne rêve que de répressions. il n’ose pas adhérer au RN c’est un poltron