Le RIC ou comment rendre le pouvoir au peuple


Par Pierre-Alain Bruchez pour Front Populaire

Les Français ne parviennent pas à imposer à leurs élus le RIC (Référendum d’Initiative citoyenne) auquel ils sont pourtant largement favorables. Ne disposant pas de la compétence de la compétence, le peuple français n’a aucun moyen légal pour imposer une extension de son propre pouvoir.

La démocratie est le régime où le peuple (demos) a le pouvoir (kratos). C’est cette démocratie que Sieyès opposait au régime représentatif lorsqu’il s’écriait en 1789 à l’Assemblée nationale : “Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants”.

Une véritable démocratie est-elle possible en dehors d’une petite communauté ? Les citoyens n’ont manifestement pas le temps de décider sur toutes les questions qui se posent à un Etat moderne. Ne pouvant prendre lui-même toutes les décisions, le peuple doit déléguer. Dans une démocratie, il dispose toutefois du pouvoir ultime de choisir ce qu’il délègue. Un peuple n’est souverain que s’il dispose de la “compétence de la compétence”, c’est-à-dire de la compétence de définir son propre domaine de compétence. Tout en confiant certaines compétences à des représentants, il peut garder la possibilité d’intervenir directement entre deux élections par un référendum d’initiative citoyenne dont lui seul a légitimité pour en définir les modalités.

Un peuple disposant de la compétence de la compétence peut augmenter ses compétences sans révolution. Ainsi, le peuple suisse imposa en 1949 un plein rétablissement des droits populaires. Durant les deux guerres mondiales et l’entre-deux-guerres, le gouvernement s’était habitué à user du droit d’urgence pour que ses lois ne puissent être attaquées par référendum. Quatre ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il voulait encore prolonger cette situation. Cet amoindrissement de la démocratie n’avait toutefois pas atteint son centre vital : la compétence de la compétence. Le peuple conservait la possibilité de modifier la Constitution pour rétablir son propre pouvoir. Il adopta en votation populaire une initiative dans ce sens.

LIRE LA SUITE


À voir ou revoir sur ce sujet

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
bienvivrebio
1 mois il y a

Le RIC, important pour faire entendre la voix du peuple ou alors une révolution pour une meilleure répartition des richesses: 10% de la population française détiennent 50% de la richesse de la France (yatchts, usines, châteaux, bijoux et voitures somptueuses, galeries d’art, immobilier, chasses, tableaux de grande valeur etc..) alors que les 90% de la population française se partagent les 50% restants.

Bakloe
1 mois il y a

comment image

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account