Bretagne : La direction d’une fonderie de Renault retenue par des salariés à l’intérieur de l’usine


Par 20 minutes

CONTESTATION Le site est bloqué par des salariés inquiets de l’avenir de la Fonderie de Bretagne

Ils ne digèrent pas la mise en vente de leur usine. Encore moins le traitement qu’ils subissent depuis plusieurs mois. A Caudan, dans le Morbihan, des salariés bloquent la Fonderie de Bretagne, depuis ce mardi matin, que Renault cherche à vendre.Une centaine de salariés paralysent l’accès à l’usine, empêchant la direction de sortir. « On bloque depuis 10 heures parce qu’il ne se passe absolument rien, notre avenir s’assombrit. Cinq personnes de la direction sont à l’intérieur, elles ne sortiront pas tant que nous n’aurons pas de réponse, jusqu’à ce que quelqu’un décide de notre sort et qu’on nous laisse travailler », a déclaré Maël Le Goff, secrétaire général CGT de l’usine, qui emploie 350 salariés.

Condamnation de Renault

L’équipe du matin aurait cherché à rencontrer le directeur du site. « Aucune discussion n’est possible et elle a décidé de ne pas reprendre le travail. Malheureusement on a dû en arriver là alors qu’hier on bossait, c’est eux qui nous ont poussé à bout », a renchéri Eric Blanchier, élu CGT. « Il n’y a pas de séquestration », a précisé de son côté le maire de Caudan, Fabrice Vély.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account