Ça tombe bien le peuple français non plus !

Lors d’une interview accordée à RTL dans son avion le ramenant de la Réunion à Paris, Emmanuel Macron s’est exprimé concernant la réforme des retraites à venir. Extraits :

« La réforme des retraites est toujours quelques chose qui angoisse, et c’est normal. »

« C’est une réforme qui est la condition même pour moi de l’esprit de justice et de la confiance dans notre pays. »

« Je veux aller au bout de cette réforme, je pense qu’elle est nécessaire pour le pays. Donc je la défendrai et peut-être que cela me rendra impopulaire, peut-être que des gens diront : “C’est insupportable, tout ça pour ça !”. Je ferai tout pour qu’il n’y ait pas ces blocages, je ferai tout pour que l’on soit en soutien de nos compatriotes qui seraient bloqués. Mais je n’aurai aucune forme de faiblesse, ou de complaisance. »

Il faut bien admettre que ce président a au moins une qualité : une certaine franchise dans ses propos ! Il déclare très tranquillement qu’il ne cédera rien devant la contestation sociale qui s’annonce très forte pour cette réforme des retraites. En effet, selon les syndicats et au moins un groupe d’experts, cette réforme va mécaniquement repousser l’âge de départ à la retraite pour tous les Français, ou alors diminuer le montant de leurs pensions. En clair, il faudra travailler davantage (trois an et demi de plus, en moyenne) pour toucher la même chose que dans le système actuel, quel que soit le secteur d’activité. C’est d’ailleurs la raison d’être de cette réforme : sous prétexte d’harmoniser les régimes de retraites, l’idée est que le système par répartition coûte moins cher. Cela permettra un basculement progressif vers un système de retraites par capitalisation, comme aux Etats-Unis. C’est la “révolution” promise par Macron : le triomphe décomplexé du libéralisme le plus dur, dicté par l’Union Européenne.

Problème : ils ont oublié le peuple dans leur équation. Et ce dernier ne se laissera peut-être pas faire, à l’image des Gilets Jaunes qui vont fêter leur un an de manifestation continue, chaque samedi. D’ailleurs nous rappelons, à titre d’information, qu’une grève des urgentistes est prévue le 14 Novembre à Paris, puis le 5 Décembre aura lieu une grève interprofessionnelle qui risque de paralyser le pays, comme cela fut le cas en 1995 avec une grève conjointe de la RATP, de la SNCF et des transports routiers.

Bien entendu, nous serons présents à ces manifestations, au plus près des Français en révolte, pour y réaliser plusieurs reportages. Merci à tous pour votre soutien.

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
AYATE chafiaKoujmoufoute Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Koujmoufoute
Invité
Koujmoufoute

L’entité à encore décidé ce qui est bon ou pas pour les cafards !! Sa mission suprême est de supprimer le plus possible de nuisibles
Quand le petit baygon cause on peut comprendre aisément son plan d’éradication d’insectes en tout genre !!

AYATE chafia
Invité
AYATE chafia

Le bras de fer continu !!

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account