« Cruel, inhumain et dégradant » : le rapporteur de l’ONU sur la torture exige la libération d’Assange


Par RT France

Dix ans après la première arrestation de Julian Assange et alors que la prison où il est détenu est infestée par le Covid-19, le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture appelle les autorités britanniques à libérer immédiatement le journaliste.

Le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, Nils Melzer, a appelé le 8 décembre les autorités britanniques à «libérer immédiatement» Julian Assange ou à le placer en résidence surveillée en attendant l’issue de son procès en extradition vers les Etats-Unis. Une exhortation formulée dix ans après la première arrestation du fondateur de Wikileaks le 7 décembre 2010 en Grande-Bretagne et alors qu’il est actuellement détenu en isolement à la prison de haute sécurité de Belmarsh à Londres, où l’épidémie de Covid-19 fait rage. Ses conditions de détention ont également été dénoncées par Nils Melzer à plusieurs reprises.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
bienvivrebio
1 mois il y a

Un bracelet électronique serait à mon avis suffisant. Et si on mettait son intelligence au service du pays! Faisons le travailler pour qu’il se rachète.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account