Et pour les Gilets Jaunes éborgnés aussi ?

Auteur :

LREM a appelé aujourd’hui tous les citoyens français à se solidariser des victimes de racisme et à rendre hommage à la mémoire de George Floyd, alors que des rassemblements – interdits mais tolérés – se tiendront ce mardi soir, à une échelle internationale. Des milliers de personnes se rassembleront ainsi en hommage à George Floyd à 18h00, l’heure à laquelle se dérouleront ses obsèques.

LREM appelle à « cesser toute activité pendant 8 minutes et 46 secondes »

A 18h, La République En Marche appelle chacun, là où il se trouve, à cesser toute activité durant 8 minutes et 46 secondes afin de se recueillir en mémoire de George Floyd et de témoigner sa solidarité avec toutes les victimes de racisme dans le monde. Le mouvement macroniste tient à rappeler dans son communiqué qu’il « faut entendre le cri de la colère manifesté par une grande partie de la jeunesse française ces derniers jours pour dénoncer le racisme, la haine et toute autre forme de discrimination et de violences ». D’autre part, il a salué « un travail remarquable extrêmement difficile » des forces de l’ordre, et a alerté du danger potentiel des « instrumentalisations » et des « amalgames » qui peuvent être faits entre le racisme et la police. Rappelant également la nécessité de sanctionner « fermement » toute forme de racisme au sein de la police, LREM s’est félicité des « annonces majeures » du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, visant à éradiquer le fléau du racisme au sein des institutions policières. Le « modèle français d’universalisme républicain ne saurait être remis en cause », conclut le communiqué.

Christophe Castaner prêt à mettre un genou à terre

Ce matin, au micro de BFMTV/RMC, Christophe Castaner a répondu à Jean-Jacques Bourdin qu’il serait prêt à mettre un genou à terre en hommage aux victimes de racisme. « Je crois que la politique est faite de symboles. Si ce symbole-là était utile à combattre le racisme, je serais parfaitement à l’aise de le faire », a-t-il déclaré. Le ministre de l’Intérieur a également rappelé que « ce combat contre le racisme c’est ce qui m’a fait moi, comme militant, comme jeune homme […] donc je comprends parfaitement ceux qui veulent manifester ». Quant à la question du maintien des manifestations en période d’état d’urgence sanitaire, Castaner a répondu que les manifestations restaient interdites vis-à-vis des restrictions liées au déconfinement, mais que « l’émotion mondiale, qui est une émotion saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s’appliquent ». L’homme fort de Beauvau a tenu à rassurer en réaffirmant qu’il n’y « aura pas de sanction et de procès-verbal », mais demande quand même aux manifestants de « respecter les gestes barrières ».

Édouard Philippe appelle à « l’exigence » vis-à-vis des forces de l’ordre

En visite aujourd’hui dans un commissariat d’Évry, Édouard Philippe a appelé au « respect et à la confiance » vis-à-vis des forces de l’ordre, mais également à « l’exigence ». Il a évoqué « une émotion très grande, très légitime et très partagée » qui se manifestait « dans tous les pays du monde » après « la diffusion d’images montrant la mort d’un homme dans des conditions inacceptables et, à vrai dire, monstrueuses ».

Si les manifestations contre le racisme et « la haine » sont désormais tolérées, qu’en est-il des manifestations contre la destruction de notre hôpital publique, des manifestations contre la gestion gouvernementale calamiteuse de cette crise sanitaire, des manifestations des Gilets Jaunes ? Y aurait-il les bonnes et les mauvaises manifestations ?

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
ALAIN SOBREPERE
2 mois il y a

J’aurais préféré une manifestation de tous ces gens pour le retraité de 62 ans qui a été égorgé le 5 juin à Montpellier, dans l’indifférence TOTALE des médias !!!

Le Perlier Président ADIMAD
2 mois il y a

Il est injustifiable de tolérer que l’on parle d’HOMMAGE concernant celui qui ne fut de son vivant qu’un individu asocial. Un hommage ne peut être rendu qu’en réponse à une action ou à un cursus exceptionnel voire, au minimum, honorable. Ce qui ne peut s’appliquer ni à cet individu, ni aux circonstances. Une fois de plus c’est perdre, dès l’ouverture du débat, la bataille de la sémantique qui, à l’époque de la médiatisation à outrance et des réseaux sociaux, conditionne l’adhésion ou la répulsion du public. Ceux qui se sentent concernés par son sort ne peuvent que manifester leur réprobation… Lire la suite »

Beugniot
1 mois il y a

Depuis quand rendre hommage a une personne décédée est une insulte?

Avlula
2 mois il y a

Quelqu’un peut m’expliquer le rapport entre le racisme et le monsieur décédé sous un genou policier ?

Adounsa
1 mois il y a
Reply to  Avlula

Moi aussi je voudrais comprendre…

théron simone-laure
2 mois il y a

La mort de cet homme noir est intolérable. Je pense que l individu qui l’a tué est une personne qu’il faut juger aux assises. Il était certainement capable, à mon avis, dans le même contexte de tuer un homme blanc. Il aurait du être renvoyé depuis longtemps de son travail.

Thierry Want
1 mois il y a

Un genou à terre? Démissionne plutôt Rantanplan, tu es grillé.

Thierry Want
1 mois il y a

On parle beaucoup d’Adama Traoré mais beaucoup moins de Cedric Chouviat, pas assez noir ? Les violences policières concernent tout le monde. Mais quand il s’agit de faire le buzz, tous les Charlie sont là à applaudir au balcon un genou à terre.

Beugniot
1 mois il y a

Bonnes manifestations= celles dont le gouvernement peut se servir pour redorer son blason après sa gestion catastrophique de la crise sanitaire.
 
Mauvaises manifestations= toutes les autres.