Selon l’agence de presse publique syrienne Sana, Israël a frappé des positions proches de Damas et à Homs, tuant quatre personnes et en blessant 21 autres. L’Etat hébreu, qui mène de réguliers raids sur la Syrie, n’a pas commenté pour le moment.

L’agence de presse publique syrienne Sana a fait état de frappes israéliennes près de Damas et à Homs, dans l’ouest de la Syrie, dans la nuit du 30 juin au 1er juillet. «Nos défenses aériennes ont affronté des missiles ennemis tirés par des avions israéliens», a ainsi déclaré une source militaire, citée par Sana.

L’agence a précisé que quatre civils avaient été tués et 21 blessés par un bombardement israélien près de la capitale. Selon la même source, l’un des civils tués est un enfant de trois ans. Et, selon la télévision publique syrienne, un bébé d’un mois figure parmi les blessés. En outre, des maisons dans la banlieue de Damas auraient subi des «dégâts matériels»

L’armée syrienne, citée par Reuters, a déclaré que ses systèmes de défense antiaérien avaient été confrontés à une attaque lancée depuis l’espace aérien libanais. Or, des avions de guerre israéliens ont été repérés dans l’espace aérien libanais, selon plusieurs médias tels que la chaîne télévisée panarabiste Al Mayadeen et le site Al-Masdar News.

Un journaliste de l’AFP à Damas a rapporté avoir entendu de fortes explosions dans la nuit.

Israël n’a pour le moment pas commenté ces événements.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account