Pourquoi voter (honnêtement) pour Macron ? – par Jean Bricmont


Par Jean Bricmont sur sa page facebook

Un ami très proche me dit que, si on lit ma page FB, on a l’impression que je fais campagne pour MLP.

Ce n’est pas vrai du tout (j’invite les gens à réfléchir mais je ne leur dis jamais quoi faire), pas plus que je ne suis pro-russe dans le conflit actuel.

Ce qui est vrai dans tous les cas c’est que je suis opposé à une politique fondée sur le mensonge et la propagande. Et, dans le cas de MLP, la propagande c’est la « menace fasciste ».

D’abord, il faut s’entendre sur le sens des mots: depuis des années une espèce de folie s’est abattue sur l’Occident qui fait que l’on peut être considéré comme facho/d’extrême droite si on (au choix):

  • défend la liberté d’expression pour tous, y compris pour les marginaux,
  • est critique de l’immigration,
  • est critique de l’Otan,
  • est, jusque récemment, critique de l’UE (en 2011, Mélenchon traitait de « maréchalistes » ceux qui veulent sortir de l’euro-même pas de l’UE),
  • considère qu’il y a des différences statistiques entre hommes et femmes.
  • est trop critique d’Israël ou des milieux sionistes.

Dans ces sens là, MLP est « facho » (mais JLM et votre serviteur aussi).

Les gens ainsi labellisés peuvent être interdits de parole, même dans le cadre de leur profession: il n’y a rien de « facho » dans ces interdictions; au contraire, c’est l’essence de l’anti-fascisme.

Mais ces sens-là ne correspondent pas du tout au sens historique du mot: Hitler et Mussolini étaient pour la liberté d’expression?

La gauche a défendu la souveraineté nationale dans le passé.

La gauche a été opposée à l’immigration dans le passé.

Elle a été bien plus critique d’Israël que ce qui est toléré aujourd’hui.

C’est la confusion entre ces deux sens du mot qui fait la force émotionnelle de l’anti-fascisme contemporain.

Maintenant, dans quelle mesure il y a-t-il un « danger fasciste » au sens historique du terme chez MLP?

D’abord il est peu probable qu’elle soit élue vu le barrage médiatique contre elle.

Mettons qu’elle le soit. Comment aurait-elle une majorité à l’assemblée nationale? Comment passer de 8 députés RN à une majorité même avec l’effet de l’élection présidentielle? Et avec en plus, un barrage médiatique accru contre le RN et sans doute des « fronts républicains » formés un peu partout.

Sans majorité à l’assemblée nationale, elle ne peut pratiquement rien faire si ce n’est gouverner avec LR+LREM, comme le ferait Macron.

Mais mettons qu’elle aie une majorité à l’assemblée nationale. Son gouvernement aurait face à lui:

  • toute l’UE et sa bureaucratie
  • l’immense majorité des médias, surtout américains, lesquels adorent diaboliser la France, chauvine, raciste, pétainiste.
  • toutes les ONG droits-de-l’hommistes et les réseaux Soros.
  • L’Otan qui pourrait très bien organiser des émeutes antifascistes si elle voulait sortir de son commandement intégré.
  • toute la haute administration et la haute magistrature qui sont très libérales et pas du tout « fascistes ».

Bonne chance pour gouverner avec cela sur le dos!

Pour Macron, c’est exactement l’inverse.

Oui, mais ne pourrait-elle pas instaurer un régime véritablement fasciste (càd avec tous les pouvoirs entre les mains du RN) une fois élue?

Mais comment le ferait-elle? Il lui faudrait le soutien de l’armée qui est presque entièrement euro-atlantiste et qui la soutiendrait pas.

En plus il n’y a aucune indication qu’elle veuille faire un coup d’état, elle ne prépare pas ses militants à une telle éventualité, et n’a pas de chemises brunes ou noires dans les rues.

Notons aussi que d’autres « fachos » récemment élus, Trump, Bolsonaro ou Orban n’ont pas instauré de régime à parti unique. Pendant toute sa présidence, les médias américains libéraux ont présenté Trump comme un « facho » manipulé par Poutine, alors qu’il a pris les plus dures sanctions anti-russes avant la crise actuelle. Après 1933, aucun média allemand ne se plaignait du côté facho d’Hitler.

Oui, mais si elle était élue ne pourrait-on pas avoir des ratonnades contre les « racisés »?

Peut-être de la part de certaines têtes brulées; mais il est certain que MLP ferait tout pour s’y opposer. Pourquoi? Parce que dans toute sa carrière elle a cherché à se rendre respectable; ce n’est pas pour, une fois au pouvoir, se faire discréditer aux yeux des médias du monde entier. De même on peut être sûr qu’elle renforcera la « lutte contre l’antisémitisme » (loi Gayssot et co.), pour la même raison: respectabilité.

Maintenant, si vous voulez des arguments pro-Macron, en voici:

  • que les Français travaillent trop peu; dans beaucoup d’autres pays l’âge du départ à la retraite est à 65 ans ou plus.
  • que la France est super endettée et que son état social ne plus être financé. Dans plein de pays européens, les études supérieures ou la santé sont loin d’être gratuits et les pensions ou les allocations de chômage sont plus basses qu’en France. Si les Français veulent être européens, pourquoi ne veulent-ils pas vivre comme les autres Européens?
  • que vous voulez renforcer l’intégration européenne et l’Otan.
  • que vous voulez un relatif statu quoi avec approfondissement des « réformes ».
  • que le programme de MLP (comme celui de Mélenchon) est inapplicable au sein de l’UE.

Tout cela sont des vrais arguments pour Macron. Votez pour lui si vous les partagez, mais ne vous cachez pas derrière le « barrage au fascisme ».

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account