Pour Macron ce n’est pas au contribuable de payer des masques pour le contribuable…


Logique !

Auteur :

Invité du « 20 heures » de TF1 mardi soir, le président de la République a écarté l’idée d’une gratuité des masques pour tous. Cependant, il a promis d’aider les citoyens les plus démunis afin qu’ils puissent prétendre à moindre coût à ces protections.

Le contribuable n’a pas à payer des masques (pour le contribuable) !

Au lendemain de la mise en place de l’obligation du port du masque dans les lieux publics clos, Emmanuel Macron a tranché sur la question d’une éventuelle prise en charge des coûts. En effet, alors que des députés avaient réclamé hier après-midi à l’Assemblée nationale la gratuité des masques pour tous, le président de la République a balayé cette éventualité hier soir sur TF1. Il a ainsi soutenu l’idée que « l’État, et le contribuable français, n’a pas vocation à payer des masques pour tout le monde, tout le temps ». Pour le chef de l’État, « la priorité en effet c’est d’avoir accès pour toutes les Françaises et les Français aux masques ». Il a cependant ajouté la possibilité que « celles et ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter un masque grand public soient aidés ».

Un « budget masque » jusqu’à 75€ par personne et par mois

Bien que de nombreuses entreprises distribuent, depuis le déconfinement, des masques à leurs salariés, beaucoup de Français ne bénéficient pas de cette opportunité. Avec le prix d’un masque plafonné à 0,95€ et la recommandation de le changer une à deux fois par jour, le prix mensuel pourrait s’élever à 75€ par personne selon Le Figaro. Pour une famille composée de deux parents et de deux enfants, le coût pourrait atteindre 300€ par mois ! Un budget important, voire « tout à fait colossal » pour le président de l’association UFC – Que choisir Alain Bazot, qui plaidait en mai dernier sur RTL pour la gratuité des masques : « on conteste ce choix de ne pas avoir mis à disposition gratuitement (ces masques) notamment pour l’accès aux services publics ». Pour le président de l’association de consommateurs, « dans la mesure où il y a un intérêt général de santé publique, il ne faut vraiment pas de limite à l’accès à ces masques, notamment sur le plan financier ». « Puisque c’est obligatoire dans les écoles, dans les transports, il faut que les services publics distribuent les masques », avait-il insisté.

Qui peut bénéficier de masques gratuits ?

Bien que le président de la République ait exprimé son refus d’une gratuité des masques pour tous, certaines catégories de personnes peuvent tout de même prétendre à une acquisition gratuite de ces éléments de protection. Tout d’abord les plus précaires. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a souhaité « réenclencher la distribution de masques gratuits » : les personnes bénéficiant de la complémentaire santé solidaire ou de l’Aide médicale d’État (AME) ont donc droit à cette aide, soit près de deux millions de personnes. Également, les personnes « porteuses de fragilités » peuvent se voir prescrire un masque, par un médecin, tandis que les « personnes à risque » peuvent obtenir 10 masques gratuits par semaine. D’autre part, les cas positifs au Covid-19 et leur famille, peuvent bénéficier sur prescription médicale de 28 masques gratuits, pour une durée de deux semaines. Les personnels de santé, quant à eux, peuvent avoir droit entre 12 et 24 masques par semaine, selon leur profession.

Vous ne faites pas partie de la liste et vous souhaitez des masques gratuits ? Tant pis pour vous. Pour Macron, l’argent des Français ne doit pas servir à……servir les Français ! Une vision de l’État et des services publiques qui résume à merveille la politique du Gouvernement.

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de