100% de remise si nous n'achetons rien !

Si la capacité d’Amazon à frapper le commerce de proximité et à optimiser ses impôts a déjà été plusieurs fois évoquée, il est un aspect un peu moins connu de l’entreprise américaine : Amazon pollue énormément ! En cette période de Black Friday il nous paraissait important de rappeler quelques chiffres à propos de ce géant du web souvent regroupé sous l’acronyme GAFAM, avec Google, Apple, Facebook et Microsoft.

Pour que vous achetiez en connaissance de cause.

Les Amis de la Terre, Attac et l’Union syndicale Solidaires ont publié il y a quelques jours un rapport à propos d’Amazon. Ces 3 organisations parlent « d’une bombe pour le climat » et pointent les méfaits écologiques du géant américain. En effet le bilan carbone de la multinationale est lourd, car si elle vend plus de 15 milliards de produits chaque année à travers le monde, elle organise aussi le transport de ces produits notamment par avion. Le leader mondial du e-commerce a de plus été épinglé en début d’année dans un reportage du magazine Capital sur M6 pour avoir détruit plus de trois millions de produits invendus en France en 2018.

Autre énorme source de pollution, les centres de stockage de données. Amazon conserve vos  données de navigation et inonde vos boites emails, mais propose également des services de streaming et l’hébergement de millions de sites web par Amazon Web Services. «En 2018, les centres de données d’Amazon auraient consommé 198 TWh, soit 1% de l’électricité mondiale, plus que la consommation de la Thaïlande, la Pologne ou l’Égypte» évoque le rapport. La branche Amazon Web Services aurait ainsi émis 55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2018, soit l’équivalent des émissions du Portugal.


En juillet 2019, des ONG écologistes et des Gilets jaunes avaient d’ailleurs manifesté devant le siège d’Amazon France pour dire Stop à l’impunité Sociale et environnementale.

Comment Amazon a-t-il pu devenir le leader mondial de la vente en ligne en s’affranchissant de règles et de lois que les petits commerces, eux, sont obligés de respecter ?

Toujours selon le rapport, Amazon France aurait dissimulé 57% de son chiffre d’affaires réalisé en 2017 sur le territoire national. Une évasion fiscale massive et courante chez les GAFAM qui consiste à transférer une grande partie des bénéfices vers l’étranger. Le procédé est en réalité assez simple : Faire facturer des services en France par d’autres filiales du groupe (Luxembourg ?) bénéficiant d’une fiscalité plus avantageuse. Une grande partie de l’activité est en outre non-déclarée. Amazon vend des produits en direct sur son site, mais est également une place de marché (il fournit des espaces à des vendeurs tiers). Il perçoit ainsi des commissions sur chacune de ces ventes qui échappent totalement au Fisc français. Par l’ensemble de ces montages financiers, Attac estime qu’Amazon dissimule 3,9 milliards d’euros de revenus en France et qu’il n’aurait payé que 0,21% d’impôts sur son chiffre d’affaires…

Mais Amazon s’appuie également sur une stratégie d’implémentation extrêmement agressive. Comme évoqué précédemment, si l’entreprise se débrouille pour payer le moins d’impôts possible, elle appliquerait régulièrement des stratégies de dumping. Cette Pratique qui consiste à vendre sur les marchés extérieurs à des prix inférieurs à ceux du marché national, ou même inférieurs au prix de revient, est intenable dans la durée mais vise à éliminer la concurrence et à occuper rapidement la première place dans l’esprit du consommateur.

Amazon remplace vos commerces par des emplois précaires

Dans une autre note publiée il y a une semaine et intitulée « AMAZON : VERS L’INFINI ET PÔLE EMPLOI ! », l’ancien Secrétaire d’État chargé du Numérique Mounir Mahjoubi dresse également un bilan sans concession. Selon lui, Amazon contribue à faire disparaître plus de 20 000 emplois dans les commerces physiques. Ce chiffre est obtenu en calculant le nombre d’emplois qui auraient été créés dans les commerces,  si les ventes d’Amazon en France avaient été réalisés dans les magasins traditionnels. «Pour une création d’emploi chez Amazon en France, il y a 1,9 emplois perdus dans les commerces traditionnels», soutient-il.

L’arrivée programmée d’Amazon Go en France (déjà 18 enseignes aux États-Unis) et ses magasins automatisés sans caissier ni caissière ne va rien arranger à cet état de fait. A noter aussi qu’Amazon a recourt massivement aux intérimaires notamment en fin d’année. Or toujours selon le député de Paris, l’entreprise en embaucherait jusqu’à 9 000. « Ces embauches peuvent impressionner. Pourtant, elles sont courantes dans le domaine de la distribution. Tous les acteurs y ont amplement recours pour répondre à la demande des fêtes de fin d’année», explique-t-il également.

La belle promesse d’Amazon est de permettre la livraison de produits dès le lendemain de la commande. Pour les employés le revers de la médaille est un rythme de travail infernal et une rationalisation totale de l’exécution où chaque mouvement est pensé pour un maximum d’efficacité et de vitesse. Pour tenir cette cadence, ils seraient surveillés au quotidien par des dispositifs électroniques.

Changer nos modes de consommation ?

Mieux consommer est donc un acte politique et citoyen. Nos achats en ligne sont au cœur d’enjeux sociétaux et il est essentiel de cliquer en connaissance de cause. Les achats sur Amazon pèsent sur le climat et le tissu économique national alors que cette entreprise dégage des profits gargantuesques et maintient sous pression « ses salariés » pour dégager ses marges si élevées.

Et n’oublions pas que si nous n’achetons rien, nous ferons jusqu’à 100% d’économie pendant le Black Friday ! Imbattable.

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jacques AbelClaude Tartas Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Claude Tartas
Invité

Monsieur Mounir Mahjoubi encore un socialiste à géométrie variable nous enfume avec ces jérémiades pour nous faire croire qu’il s’intéresse à la destruction des et du commerce en France. Son parcours nous montre son degré d’instruction mais pas forcement son degré d’intelligence. Son idéale politique serait du coté ou souffle le vent de l’opportunisme. Pour ce qui est d’Amazon c’est un constat, Monsieur déplore alors que toute ‘’ses ‘’ familles politiques ont contribué et contribuent encore au massacre de notre industrie et nos commerces. Quant aux commerçants qui se plaignent ils devraient se rappeler pour qui ils ont voter depuis… Lire la suite »

Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

Belle invitation à la résistance de chacun… ou pas. De nos jours, travailler dans le commerce de détail implique beaucoup de sacrifices pour peu de revenus, ils sont nombreux dans ce secteur à devoir assurer l’entretien ménager de leurs locaux de travail… faut-il rappeler comment les incendies des Champs Élysée lors des manifestations gilets jaunes ont mis en lumière la précarité de celles et ceux qui y travaillent, doit-on rappeler la casse organisée du code du travail qui accélère depuis la présidence Sarkozy, qu’aller aux Prud’hommes est un acte dorénavant payant pour un salarié, que le repos dominical qui était… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account