Les enquêteurs de la police parisienne estiment que le sinistre qui a ravagé Notre-Dame de Paris a été très probablement provoqué par un court-circuit électrique, écrit Associated Press.

Un responsable de la police judiciaire ayant requis l’anonymat a déclaré à Associated Press que les enquêteurs considéraient un court-circuit électrique comme la cause la plus probable de l’incendie qui a ravagé le 15 avril la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Il a également indiqué que les enquêteurs avaient procédé mercredi à une première évaluation de la cathédrale mais n’avaient pas le feu vert pour fouiller l’intérieur carbonisé de Notre-Dame en raison des risques permanents pour la sécurité.

Tout en privilégiant la piste accidentelle, les enquêteurs continuent de questionner à la fois le personnel de la cathédrale et les travailleurs qui effectuaient des travaux de rénovation. Selon le parquet de Paris, une quarantaine de personnes ont été interrogées ce jeudi, rappelle l’agence.

Pour rappel, un incendie s’est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d’Europe. Le Président Macron a annoncé le 16 avril qu’il voulait que la cathédrale soit rebâtie d’ici cinq ans.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jean Bossaert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Jean Bossaert
Invité
Jean Bossaert

Dans l’enquête sur les causes de l’incendie, nous n’avons aucune information sur la personne qui a décidé après la première alarme de ne pas avertir les pompiers pour enquêter sur cette alarme, puis a décidé seule qu’il ne se passait rien de grave et a simplement réarmé l’alarme. Cette personne, qui apparait comme le plus responsable, n’ a pas été mise en garde à vue, ni même interviewé par les médias, à propos de sa décision. Mais nous avons appris qu’il n’y avait eu aucune alarme intempestive depuis des années, donc pas d’excuse possible. Cela montre aussi que les meilleurs… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account