Perpignan : la police embarque un enfant de 8 ans qui jouait avec un fusil en plastique


Un dangereux criminel...


La semaine passée dans les rues de Perpignan, un enfant de 8 ans a été arrêté par la police municipale après qu’un fusil a été repéré sur les caméras. Fusil qui s’est avéré être en plastique.

« Mon petit garçon de 8 ans a été arrêté alors qu’il jouait avec un pistolet à billes que sa mère lui avait acheté à la foire, on a vécu un vrai truc de malade » s’insurge un père de famille résidant à Perpignan. L’enfant se trouvait en compagnie d’un adolescent de 17 ans, influenceur sur les réseaux sociaux, qui a lui aussi été arrêté.

Repéré par les caméras

L’arme factice a été repérée par la police de la ville sur une caméra de surveillance. Très vite, les employés municipaux arrivent sur place et s’aperçoivent que l’arme n’est rien d’autre qu’un jouet. Pour autant, ils n’hésitent pas interpeller l’adolescent mais aussi l’enfant.

« Nous avons été alertés par les opérateurs de vidéosurveillance qui ont vu une personne tenant un fusil à pompe visant des gens sur la place Cassanyes », raconte Philippe Rouch, patron de la police municipale, au journal local, l’Indépendant. « La Police municipale s’est rendue sur les lieux et l’individu s’est échappé en entendant les gyrophares. Ensuite, il nous a dit qu’il avait donné l’arme qui s’avérera factice à un enfant. On retrouve l’enfant. On appelle alors l’OPJ (officier de police judiciaire) qui nous demande de ramener les deux personnes au commissariat pour être entendues sur les faits. Ainsi que sur le fait qu’un enfant de 8 ans se retrouve tout seul dans la rue à 21 heures ». L’adolescent, quant à lui, dément cette version et assure qu’il aidait simplement l’enfant à réparer son jouet qui ne fonctionnait plus.

LIRE AUSSI > LA POLICE SE VANTE D’UNE GROSSE SAISIE DE DROGUE, MAIS IL S’AGISSAIT EN FIN DE COMPTE DE FRAISES TAGADA

« On embarque pas un gamin ! »

De son côte, le grand-père du garçon qui l’a récupéré au poste fulmine de rage. « Qu’ils interviennent parce qu’ils aperçoivent une arme, pas de problème. Mais quand ils comprennent que c’est un faux, ils s’arrêtent, ils cassent l’arme, ils convoquent les parents mais ils n’embarquent pas un gamin » explique-t-il à Midi libre. L’enfant aurait en effet été auditionné pendant près de 2 heures et il serait « traumatisé » d’après son père.

Plainte contre la mairie RN

Le grand-père a en tout cas assuré qu’il allait déposer plainte contre la mairie auprès du procureur. « Trop c’est trop. Ça va trop loin » s’est-il insurgé. « Jeudi soir, le petit ne voulait même plus aller jouer au ballon dehors, j’ai pleuré de rage. Les petits, tu ne les touches pas ! De toujours, les enfants chez nous ont joué dans la rue avec des pistolets en plastique. On demande que la police ne se trompe pas de cible » a-t-il renchérit.

Depuis 2020, la mairie de Perpignan est dirigée par Louis Alliot, l’un des pontes du Rassemblement national qui faisait de la sécurité l’une de ses priorités.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Patrick LEVACHER
1 mois il y a

1) un enfant de huit est un enfant. 2) on abandonne pas un enfant dans la ville le soir sans surveillance. 3) il pourrait être enlevé, violenté, ou pire. 4) où étaient les parents ? 5) un grand-père n’est pas un des parents. 6) cette affaire est bizarre. 7) la police ne sait quoi faire face à l’indigence des parents. 8) pourquoi les services sociaux à l’enfance n’ont ils pas été prévenu 9) faudra t’il placer cet enfant dans une famille d’accueil responsable et bienveillante ? 10) cet article est uniquement à charge contre la ville de Perpignan et le… Lire la suite »

vincent
1 mois il y a

ça ne me choque pas que la police fasse une arrestation. Ce qui me choque le plus c’est de voir des mineurs traîner les rue à 21 heures. Si en plus la police doit servir de garderie pendant 2 heures le temps que les parents viennent chercher leurs enfants… Alors on parle de traumatisme, mais ce promener à 21 heure et voir des gens qui manipule des armes c’est pas traumatisant peut être ?

Raphaël
1 mois il y a

A Marseille se sont des vrais et personnes ose y aller

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account