Polémique des prénoms : où sont les Nicolas maghrébins ?


Par Hassan du Cercle Cobalt

Un article publié en avril 2019 dans la revue “Population et sociétés” par Patrick Simon et Baptiste Coulmont indique qu’en France métropolitaine en 2008, les prénoms les plus fréquents chez les petits-fils d’immigrés maghrébins seraient “Yanis” et “Nicolas”. Cet article a été médiatisé et mis en avant pour ces résultats : le prénom Nicolas serait dans le top 3 des prénoms choisis par les familles maghrébines pour leurs fils.

Ce résultat frappe nos esprits pleins de préjugés mais n’est-ce pas ce que nous attendons de la science ? Qu’elle fasse voler en éclats nos croyances collectives. Ainsi, selon ces chercheurs, il y a en France une proportion importante de Maghrébins qui s’appellent Nicolas (probablement en l’honneur de notre ancien président de la République, Nicolas Sarkozy). Et pourtant, où sont tous ces Nicolas maghrébins ?

Les registres de l’Etat-Civils corroborent-ils cette découverte ? Un chercheur du CNRS Jean Francois Mignot a décidé d’aller vérifier toute cette histoire, de comprendre comment les résultats ont été obtenus et d’essayer à son tour de reproduire ses résultats. Bref, la méthode scientifique dans toute sa rigueur. Et à force de patience et de rigueur, l’article s’est avéré être une fraude scientifique.

Encore une fois, merci à tous pour votre soutien, et merci à nos contributeurs qui nous permettent de construire ce média. Vous pouvez nous aider à développer ce  média en devenant contributeur du Média pour Tous (à partir de 5 euros par mois). Vous aurez alors accès à toutes les versions intégrales des reportages passés et à venir, aux bonus, vous aurez également la possibilité de poser vos questions aux prochains invités de nos émissions en studio etc etc… Merci à vous !

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Arnaud
4 mois il y a

Excellent !

Enfin un argumentaire rationnel pour débunker la propagande mondialiste.

Hassan digne successeur de Jean Bricmont.

Merci à Vincent Lapierre ainsi qu’au Média pour tous.

Nota : Vincent, refais-nous un reportage de rue sur Julian Assange mais cette fois en questionnant les adeptes du wokisme.

Lacedemone
4 mois il y a

Excellent de bout en bout 🙂
La naissance de la zététique de droite grand public ?
Y’a un marché à conquérir …

Ce sera peut-être un très bon moyen de faire connecter les neurones aux “patriotes” qui sont tombés par manque de défenses intellectuelles dans le piège de la lecture psychotique du Covid à la Perronne, Raoult & Co.

Castanietzsche
4 mois il y a

C’était agréable de suivre votre discussion. Merci à vous deux !

francois.brouyaux
4 mois il y a

TRès intéressant. Il faut distinguer la démarche scientifique qui établit les faits et qui suggère des explications avec les choix politiques. Le prince et le savant n’ont pas le même rôle ni n’habitent le même lieu.

Mikka
4 mois il y a

Hassan dans la place !
Merci pour la qualité de l’échange.

Perso, je trouve la vignette pas terrible… j’ai failli passer à côté.
J’en profite pour remercier Hassan pour “La science sociale comme vision du monde” de Wiktor STOCZKOWSKI.

Bien à vous tous.

Une fraude scientifique pour rêver d'assimilation - Cercle Cobalt
3 mois il y a

[…] du milieu de la recherche en sciences sociale. Quant aux zététiciens (sauf le Cercle Cobalt! [21]), même ceux qui ont une forte couverture médiatique comme Thomas Durand de La Tronche en Biais, […]

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account