Pitié-Salpêtrière : les manifestants interpellés vont se constituer en collectif



Le Premier ministre s’est exprimé depuis la Charente.

Critiqué pour avoir qualifié d' »attaque » l’intrusion survenue à la Pitié-Salpêtrière le 1er-Mai, Christophe Castaner peut-il perdre son poste de ministre ? Non, a tranché Edouard Philippe vendredi 3 mai. En déplacement en Charente, le Premier ministre a évoqué brièvement « la polémique qui agite le petit monde politico-médiatique depuis 24 heures » : « le ministre de l’Intérieur a corrigé son propos. Il a sans doute eu raison de le faire, et il a toute ma confiance », a-t-il indiqué. Suivez les suites de l’affaire en direct avec franceinfo.

Castaner fait son mea culpa. « J’entends le reproche qui m’est fait d’avoir utilisé le mot ‘attaque' », a déclaré le ministre à la presse lors d’un déplacement à Toulon (Var). « Je souhaite qu’aucune polémique n’existe sur ce sujet et le voyant l’être, je me dis que je n’aurais pas dû l’employer », a-t-il ajouté. « ‘Intrusion violente’ [le qualificatif utilisé par la directrice de l’hôpital], est en effet mieux adapté », a-t-il reconnu.

La France insoumise veut une commission d’enquête. Le groupe LFI à l’Assemblée nationale va proposer la création d’une commission d’enquête parlementaire, après l’intrusion survenue à la Pitié-Salpêtrière. « Castaner a des responsabilités premières, sur ce 1er-Mai, la gestion de la paix publique a été mauvaise et ces événements autour de la Pitié sont un scandale », a expliqué le député de Seine-Saint-Denis Eric Coquerel.

Un collectif créé. Les manifestants interpellés annoncent se constituer en collectif. Dans un communiqué publié vendredi et consulté par franceinfo, le « Collectif Salpêtrière 1er-Mai » dénonce « la communication mensongère », « développée par le gouvernement ».

Appels à la démission de Castaner. Le député La France insoumise Adrien Quatennens et le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan notamment ont appelé à la démission du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Il « doit partir, il n’est pas à la hauteur de sa fonction, il ne se comporte pas en homme d’Etat », a estimé le premier sur BFMTV.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account