Pérou : Pedro Castillo proclamé vainqueur de la présidentielle


Par Les Échos

Lundi, le candidat de la gauche radicale et novice en politique a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle au Pérou. Sorti de l’anonymat en 2017 à la faveur d’un mouvement de grève des enseignants, il a proposé, pendant la campagne, une série de nationalisations et l’arrêt de certaines importations pour renforcer l’industrie locale.

Un nouveau venu dans l’échiquier politique mondial. Pedro Castillo, instituteur rural sorti de l’anonymat il y a quatre ans en menant une grève des enseignants, a, lundi, été officiellement déclaré élu président du Pérou . Il devient ainsi le premier chef de l’Etat péruvien sans lien avec les élites politiques, économiques et culturelles – le « premier président pauvre du Pérou », selon l’analyste Hugo Otero cité par l’AFP.

L’élection de ce syndicaliste de 51 ans à la tête du pays andin de 33 millions d’habitants a été confirmée dans la soirée par le jury national électoral après un scrutin très serré face à son adversaire de la droite populiste Keiko Fujimori. Après avoir multiplié les recours, celle-ci a fini par faire volte-face et reconnu les résultats. Voici cinq choses à savoir sur le nouveau président du cinquième pays le plus riche et le plus peuplé d’Amérique du Sud.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account