Panne de Facebook : lundi noir pour le réseau social


Instagram et WhatsApp ont également été atteints

Auteur :

Lundi, le géant californien tenu par Mark Zuckerbeg a subi une panne massive, bloquant alors l’accès à tous ses réseaux sociaux.

Un incident technique, pas une cyberattaque

Lundi 4 octobre, Facebook, Messenger, Instagram, WhatsApp ou encore Oculus sont restés inaccessibles, durant plus de 6 heures, de 18h à minuit heure française. Cette panne massive, inédite et d’ampleur historique pour le groupe, a eu pour effet d’effacer un moment l’existence des sites touchés d’internet. Aujourd’hui, la situation est désormais rétablie et l’hypothèse d’une cyberattaque écartée.

« Nos équipes d’ingénierie ont appris qu’un changement de configuration des routeurs principaux qui coordonnent le trafic entre nos centres de données a entraîné des difficultés techniques aboutissant à l’arrêt de toute communication. Cette interruption des échanges du réseau a eu des effets en cascade sur la façon dont nos centres de données communiquent, provoquant la panne de nos services », s’est justifié l’entreprise de Mark Zuckerberg.

Des techniciens Facebook impactés

Alors que les employés s’attelaient à chercher d’urgence une solution pour pallier à cette panne de serveurs, le service de sécurité « a été informé d’une panne du système affectant tous les systèmes et outils internes de Facebook ». Ainsi, ce n’étaient pas seulement les sites qui ont été atteints, mais tous les systèmes internes du groupe Facebook.

Entre autre, le système de communication interne à l’entreprise, Workplace, s’est retrouvé indisponible, empêchant les communications entre les employés. Également, nombre de salariés de Facebook n’ont pas pu se rendre à leur bureau : leurs badges digitaux ne fonctionnaient plus… Ne pouvant alors pas accéder à la zone des serveurs, l’équipe technique n’a pas pu évaluer l’ampleur de la panne. Une « réinitialisation manuelle » des serveurs a donc été effectuée au centre Facebook de Santa Clara, en Californie.

Révélations d’une lanceuse d’alerte

Lundi, Facebook a aussi du faire face aux révélations de Frances Haugen. Ancienne ingénieure cheffe de produit du groupe, elle avait été à l’origine d’une importante fuite de documents interne, avant de témoigner hier à visage découvert lors d’un entretien sur la chaîne CBS. Aujourd’hui, Frances Haugen, qui juge que l’entreprise privilégie « le profit plutôt que la sûreté » de ses utilisateurs, doit témoigner devant le Congrès contre son ex-employeur.

Dans ces documents internes, on y apprend notamment que Facebook menait depuis trois ans des études pour analyser les conséquences du réseau social Instagram sur les adolescents. La plateforme serait en effet « toxique » selon le groupe : « nous aggravons les complexes d’apparence d’une jeune fille sur trois », est-il indiqué dans des notes. Malgré ces conclusions, le groupe n’aurait pas pour autant cherché à modifier sa politique de modération. Suite à cette fuite, Facebook avait annoncé suspendre le développement d’Instagram Kids, sans l’arrêter définitivement.

LIRE AUSSI >> FACEBOOK : DES PERSONNALITÉS SERAIENT EXEMPTÉES DES RÈGLES DE MODÉRATION

Facebook s’écroule en bourse

Suite à ses multiples déboires, l’action Facebook a chuté de 4,89% à la clôture de la bourse de Wall Street. Le patron du groupe, Mark Zuckerberg, a perdu plus de 6 milliards de dollars en seulement quelques heures, selon Bloomberg. Une fortune qui atteint aujourd’hui 121,6 milliards de dollars, malgré une perte de 15 milliards depuis début septembre.

Utilisée par près de 200 millions de petites et moyennes entreprises, la panne de la plateforme pourrait également avoir engendré des dégâts financiers considérables auprès de celles-ci (prises de commandes, réservations, renseignements, etc.). « Désolé pour la panne d’aujourd’hui. Je sais à quel point vous comptez sur nos services pour rester connectés avec les gens qui vous sont les plus chers », s’était timidement excusé le fondateur de Facebook, une fois les services rétablis.

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Dario
11 jours il y a

C’est une raison de plus d’aller sur Telegram et autres réseaux alternatifs

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account