Auteur :

Le Canard enchaîné a révélé que sept mégots avaient été retrouvés en haut de l’échafaudage par les enquêteurs, alors que fumer à cet endroit est formellement interdit pour des raisons de sécurité. Le chef de l’entreprise le «reconnaît» et le «regrette». Il estime cependant que cela n’a pas provoqué l’incendie.

L’entreprise Le Bras Frères qui travaillait sur le chantier de la flèche de la cathédrale de Paris a reconnu et «regretté» mercredi que certains de ses compagnons se soient «affranchis» de l’interdiction de fumer.

«Effectivement, il y a des compagnons qui de temps en temps se sont affranchis de cette interdiction», a déclaré le porte-parole de l’entreprise, Marc Eskenazi.

M.Eskenazi a pourtant assuré qu’il était «hors de question» que cette négligence soit à l’origine de l’incendie.

«C’est exclu […] en aucun cas, un mégot mal éteint peut être à l’origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris», a-t-il insisté.

Plus tôt dans la journée, Le Canard enchaîné a révélé que les enquêteurs avaient retrouvé sept mégots sur le site.

Évoquant par ailleurs la piste d’un feu provoqué par les moteurs électriques des ascenseurs de l’échafaudage, Marc Eskenazi a souligné, cité par l’AFP, que ces moteurs «ne posaient aucun problème».

«De toute façon, ils sont loin de la flèche alors que ce qui est établi c’est que l’incendie a démarré à l’intérieur de l’édifice», a-t-il argué.

«En aucun cas, ils peuvent être responsables de l’incendie», a précisé le porte-parole.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cédric Desutter
1 année il y a

et on a retrouvé les mégots ! ^^

Taipan
1 année il y a

Un mégot ? pour allumer une poutre ? -_-‘
Même pour allumer une vieille réglette de balsa ce serait peu probable.
Alors des poutres de chêne énormes presque millénaires, quasi pétrifiées… faudrait vraiment être un citadin qui croit que le lait pousse dans les supermarchés pour gober un truc pareil.

Georges Dubuis
1 année il y a

Ils mégotent !

Faive Bernard
1 année il y a

Plutôt que d’attendre les conclusions des pompiers experts en incendies on essaie de prendre les citoyens pour des débiles mentaux. Il est vrai qu’ils sont habitués à répéter les “fake news” des médias officielles. Extraordinaire, on a retrouvé des mégots, par contre on a encore aucune idée de la cause de l’incendie et cela c’est étonnant. Curieux aussi : – Cette rapidité aux “fake news” de proclamer dans l’heure qui suit, que c’est un feu accidentel. – Ce feu qui se déclare, 1 heure avant le l’intervention de macron. N’oublions pas que les individus qui ont porté Macron au pouvoir… Lire la suite »

bernard dzialach
1 année il y a

je défie quiconque d’allumer un feu quel qu’il soit avec un/des mégots.Ni maquis Méditerranéen l’été,ni essence d’un réservoir de Cadillac et pas plus de chêne pétrifié par les siècles.Cette “découverte” ne servira qu’à alimenter les rapports d’assurances qui vont se gargariser de ce “coup de tabac”.