Ouïghours : la Chine contre-attaque et sanctionne 10 personnalités européennes, dont Glucksmann


Quand la Chine décide de ne plus se laisser faire

Auteur :

L’Union européenne a sanctionné hier la Chine pour la persécution des Ouïghours, qui a immédiatement répliqué.

La Chine répond aux accusations

Lundi 22 mars, l’Union européenne a sanctionné pour la première fois la Chine, l’accusant de persécuter la minorité musulmane des Ouïghours dans la région du Xinjiang. Une sanction qui a immédiatement fait l’objet d’une riposte chinoise, où, le même jour, Pékin a annoncé des sanctions à l’encontre d’une dizaine de personnalités européennes. « Cette décision, qui ne repose sur rien d’autre que des mensonges et de la désinformation, ignore et déforme les faits », a d’ailleurs estimé le ministère des Affaires étrangères chinois.

Également sanctionnée par les États-Unis, la Chine s’est vu inscrire hier par Bruxelles quatre de ses dirigeants ainsi qu’une entité de la région du Xinjiang sur la liste des sanctions pour les violations des droits de l’homme. Ces sanctions ont pour objet d’interdire les personnalités ciblées de se rendre dans l’UE mais également de geler leurs avoirs détenus au sein de l’Union. Pékin a pour sa part interdit à dix personnalités européennes, dont des eurodéputés comme Raphaël Glucksmann et quatre organisations de se rendre en Chine, à Hong Kong et à Macao.

Raphaël Glucksmann « fier » des sanctions

L’eurodéputé Raphaël Glucksmann, très actif sur la question des Ouïghours, s’est notamment félicité des sanctions à son encontre, pourtant accusé « de porter gravement atteinte à la souveraineté et aux intérêts de la Chine et de propager des mensonges et de la désinformation ». « Être sanctionné par des tyrans est un honneur », a-t-il déclaré, comparant également cette interdiction comme une véritable « légion d’honneur ».

Le député Place Publique du groupe social-démocrate, qui multipliait ces dernières semaines les accusations envers le gouvernement chinois, avait notamment appelé le gouvernement français à ne plus « baisser les yeux » et à « avoir la nuque raide » face à Pékin. « Nous continuerons à nous battre contre vos crimes et à briser les silences qui les entourent », a-t-il surenchéri dans la journée d’hier.

LIRE AUSSI >> «PERSÉCUTION» DES OUÏGHOURS OU «LUTTE POUR LA DÉRADICALISATION» : QUE SE PASSE-T-IL AU XINJIANG ? PAR FABIEN RIVES

L’Union Européenne étonnée de la riposte

Parmi les personnalités européennes sanctionnées, le député belge Samuel Cogolati s’est ému de cette réponse chinoise « c’est terrible. Ça fait froid dans le dos de constater qu’un régime dictatorial peut s’en prendre ainsi à un parlement et à sa famille ». « Ces intimidations, ces menaces, ne nous arrêteront pas, bien au contraire ! Elles renforcent notre détermination à lutter pour la démocratie à Hong Kong, au Tibet ou au Xinjiang où on voit que les camps de concentration se développent pour enfermer les Ouïghours ».

La France a de son côté jugé « inacceptables » les sanctions prises par le ministère chinois, et a annoncé la convocation prochaine de l’ambassadeur de Chine en France. « Ce n’est pas en s’en prenant à la liberté académique, à la liberté d’expression et aux libertés démocratiques fondamentales, que la Chine répondra aux préoccupations légitimes de l’Union européenne », a-t-il été précisé dans un communiqué du 22 mars du ministère français des Affaires étrangères.

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
ALAIN SOBREPERE
6 mois il y a

Les Chinois doivent faire dans leur froc devant une telle réaction de l’UE !!! 🤣 🤣🤣

Tony
6 mois il y a

Tiens c’est bizarre ça, la France réprimande la Chine et prend le même chemin qu’elle…

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account