GRAND JURY – Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur a déclaré dimanche ne pas “avoir de regrets” sur la gestion du maintien de l’ordre pendant les manifestations des Gilets jaunes. Pour lui, “ce n’est pas parce qu’une main a été arrachée, parce qu’un œil a été éborgné” qu’il y a eu faute des forces de l’ordre. Une phrase qui a provoqué de nombreuses réactions.

“Pas de regrets”, “pas d’excuses”, “Pas de mauvaises tactiques”. Invité ce dimanche du “Grand Jury” sur RTL/LCI/le Figaro, le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez a soutenu les forces de l’ordre dans leurs actions depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes.

Cette semaine, le procureur de la République Rémy Heitz avait annoncé que des policiers seront jugés pour violences.

“Le procureur de la République de Paris dit que des policiers et des gendarmes ont été confrontés à des manifestations exceptionnelles. Il salue le sang-froid de ces gendarmes et des policiers et il a cette phrase, que la République doit leur être reconnaissante, a commenté le secrétaire d’Etat. Ces policiers et ces gendarmes, ils ont eu à faire face à plus de 50 000 manifestations qui ont souvent dégénéré en émeutes avec des individus extrêmement violents. Ça c’est totalement inédit. Non pas par l’importance de la mobilisation qui au final a toujours été très faible sur la voie publique, hier il y avait moins de 10 000 personnes, mais par cette violence qui s’est exprimée de manière très forte” .

“Force proportionnée dans la plupart des cas”

« La violence illégitime moi je ne sais pas ce que ça veut dire (…) Le procureur rappelle que les forces de l’ordre ont un recours légitime à la force. Avec Christophe Castaner nous avons toujours dit que s’il y avait des fautes commises dans l’emploi de la force, il y aurait bien évidemment des sanctions. Il peut y avoir des violences illégales ; quand la riposte est manifestement disproportionnée ou quand il y a usage de la force sans qu’il y ait attaque. Ça ne s’est produit que dans un nombre infirme de cas. ( …) Le procureur parle de 8 informations judiciaires qui ont été ouvertes., 8 dossiers où un juge d’instruction va être saisi. C’est toujours 8 de trop, bien évidemment, mais reconnaissez que c’est infime par rapport à l’engagement et à la violence à laquelle ont du faire face les policiers et les gendarmes (…) Ils ont sauvé la République”. ’ordre, contre les institutions”.

« La violence illégitime moi je ne sais pas ce que ça veut dire (…) Le procureur rappelle que les forces de l’ordre ont un recours légitime à la force. Avec Christophe Castaner nous avons toujours dit que s’il y avait des fautes commises dans l’emploi de la force, il y aurait bien évidemment des sanctions. Il peut y avoir des violences illégales ; quand la riposte es manifestement disproportionnée ou quand il y a usage de la force sans qu’il y ait attaque. Ça ne s’est produit que dans un nombre infirme de cas. ( …) Le procureur parle de 8 informations judiciaires qui ont été ouvertes., 8 dossiers où un juge d’instruction va être saisi. C’est toujours 8 de trop, bien évidemment, mais reconnaissez que c’est infime par rapport à l’engagement et à la violence à laquelle ont du faire face les policiers et les gendarmes (…) Ils ont sauvé la République”.

Le secrétaire d’Etat a assuré qu’en cas de condamnation, il y aurait appel” “Le ministère fera systématiquement appel des condamnations. Les policiers bénéficient, quand ils sont dans le cadre de leur fonction de la protection fonctionnelle, du bénéfice d’avocats. Bien évidemment nous allons accompagner ces policiers en procédure (…) Nous irons au bout des procédures. Mais pour l’instant il n’y a pas de condamnations”, a-t-il souligné.

“Ce n’est pas parce qu’une main a été arrachée, parce qu’un œil a été éborgné que la violence est illégale”

Ce dimanche se tenait à Paris une “marche des mutilés” organisée par des gilets jaunes dénonçant l’utilisation par les forces de l’ordre de lanceurs de balles de défense (LBD) et de grenades de désencerclement, accusés d’avoir éborgné ou arraché des mains lors des manifestations. Le secrétaire d’Etat présente-t-il alors ses excuses aux blessés? “Je ne présente pas d’excuses, je m’en remets à la justice de mon pays. Quand il y a une agression contre des policiers et qu’il y a une riposte proportionnée, oui, il peut y avoir des blessés” et d’ajouter cette phrase très commentée sur les réseaux sociaux ce diamanche : “Ce n’est pas parce qu’une main a été arrachée, parce qu’un œil a été éborgné que la violence est illégale”.

“Un blessé est toujours un blessé de trop, c’est bien évident”, a réagi Laurent Nuñez. Il poursuit : “Les manifestations nous les protégeons. C’est l’objet même de l’action du ministère de l’Intérieur de faire en sorte que les manifestations se déroulent pacifiquement dans la sécurité”.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
bernard dzialachfripon38John Scott Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
John Scott
Invité

“Une main”?…”un oeil”?… https://johnscottconsciousness.com/gilets-jaunes-et-le-soulevement-de-la-conscience/ ‘À ce jour, au moins dix personnes sont mortes lors des actions. Plus de vingt manifestants pacifiques ont perdu un oeil, plusieurs mains et pieds ont été arrachés par les déflagrations de grenades. Deux cents personnes ont subi des blessures graves, qui laisseront de tristes séquelles. Les chirurgiens de toute la France signalent avoir été appelés à traiter ce qu’ils décrivent comme des « blessures de guerre ». Plus de mille agents des forces de l’ordre ont été blessés et plus de deux mille cinq cents Gilets Jaunes. Aucune des blessures des Gilets Jaunes, et plus… Lire la suite »

fripon38
Invité
fripon38

Merci pour l’info !!! cette personne devrait etre emprisonner…mais au bagne a casser des cailloux

bernard dzialach
Invité

“Un nombre infime de cas”.Donc toutes les images présentées et diffusées depuis six mois par des vidéastes amateurs et professionnels sont des montages ?

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account