Nouvelle-Calédonie : après le « non » à l’indépendance, un accord sera-t-il trouvé ?


Une impasse politique...

Auteur :

Ce dimanche 4 octobre, les Néo-Calédoniens se sont prononcés avec une faible majorité contre l’indépendance de l’archipel. C’est la deuxième fois que la population s’exprime sur le sujet, un ultime référendum pourra être voté sur la question d’ici 2022.

C’est le Congrès de Nouvelle-Calédonie, majoritairement indépendantiste, qui se charge de l’organisation de ces référendums. Signé en 1998, l’accord de Nouméa permet jusqu’à trois votes en cas de victoire du « non » au référendum d’autodétermination. Deux votes contre l’indépendance de l’archipel ont eu lieu, en 2018 (« non » à 56,4%) et ce dimanche (« non » à 53,3%), ce qui rend une dernière consultation électorale encore possible et indécise quant à son résultat.

Les indépendantistes, confiants pour le troisième référendum

Malgré cette défaite, les indépendantistes se réjouissent de la progression du « oui », qui gagne 3 points par rapport à 2018, resserrant ainsi l’écart avec les loyalistes. Le taux de participation, également en hausse de 5 points, suscite l’espoir au sein du parti, qui pense qu’une nouvelle participation record d’ici 2022 pourrait être favorable à l’indépendance de l’archipel. Le président indépendantiste du Congrès de Nouvelle-Calédonie, Roch Wamytan, a déclaré sur Nouvelle-Calédonie La Première : « Nous sommes dans un déroulé qui remonte à une trentaine d’années et nous irons jusqu’au 3ème référendum. Nous n’avons pas d’hésitation ».

Les loyalistes, inquiets malgré la victoire

Les loyalistes fêtent sobrement leur victoire, acquise plus péniblement que lors du premier référendum. Le Président du gouvernement local, Thierry Santa s’est également exprimé sur l’importante division sur le sujet au sein de la population néo-calédonienne : « Je ne suis pas satisfait de la tendance que nous avons ce soir, qui met en évidence à nouveau le clivage profond qui sépare la société calédonienne sur cette question fondamentale de l’indépendance ».

Le chef de l’État entend « la volonté de l’indépendance »

Emmanuel Macron a pris la parole suite aux résultats du scrutin. « L’avenir c’est aussi la préparation […] de la sortie de l’accord de Nouméa, qui interviendra d’ici 2022. À terme, les dispositions transitoires inscrites dans la Constitution devront soit céder la place à des dispositions pérennes, si le choix du maintien dans la République est confirmé, soit être retirées si la Nouvelle-Calédonie choisit l’indépendance. Il nous revient tous ensemble de préparer cet avenir ». Le président a également salué sur Twitter la « marque de confiance [des calédoniens] dans la République ».

Un consensus est-il possible ?

La question de l’indépendance scinde l’archipel en deux. Certains politiques appellent à un rassemblement des différents partis, afin d’obtenir un consensus. Sonia Barkès, présidente de l’Assemblée de la Province Sud de Nouvelle-Calédonie, s’est exprimé au micro de RT France: « l’idée c’est maintenant de se retrouver autour d‘une table pour construire une solution qui réponde aux attentes des uns et des autres ». Philippe Michel, du parti Calédonie Ensemble, rejoint la députée républicaine : « on est engagé dans un processus depuis 30 ans, d’émancipation et de décolonisation à l’intérieur de la République. Et nous, à Calédonie Ensemble on pense qu’il est possible de conjuguer souveraineté et République [au lieu de les opposer] » a-t-il déclaré sur Nouvelle-Calédonie La Première. Les différents acteurs politiques de l’archipel ont jusqu’à deux ans, avant le prochain référendum, pour trouver un accord.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account