Interrogé par BFM TV, jeudi 18 avril au soir, le leader de Debout la France est revenu sur les propos qu’il avait tenus à la suite de l’incendie de la cathédrale parisienne, survenu lundi.

Nicolas Dupont-Aignan reste fidèle à sa quête de vérité après l’incendie survenu à la cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril. Le lendemain, il avait déclaré qu’ « après l’émotion, il faut l’explication, savoir si c’est un accident ou si c’est un attentat. Il faut une commission d’enquête ». Des propos sur lesquels il est revenu à l’antenne de BFM TV, jeudi.

« J’ai simplement posé une question »

« J’étais le premier à suspendre ma campagne. (…) J’ai simplement, le matin, posé une question. (…) Est-ce qu’on n’a pas le droit de savoir, quand même, au XXIe siècle, dans une démocratie, (…) de dire, ‘on veut savoir ce qu’il s’est passé’ ? », a estimé le député de l’Essonne. Ce dernier a d’ailleurs de nouveau évoqué plusieurs hypothèses concernant la catastrophe qui a touché l’édifice religieux, mentionnant, tour à tour, la possibilité d’un « accident », d’une « malveillance » ou d’un « attentat ».

« Je n’ai pas le droit de dire ça ? Mais on vit où ? À quoi on sert ? », s’est interrogé l’élu, évoquant le « déni » des dirigeants français, et ajoutant : « On est dans un pays où on n’a plus le droit de poser une question ». « Je ne vois pas en quoi le fait de poser une question pose problème. (…) Comme tous les Français, j’étais très surpris de cette précipitation du procureur de la République à dire ‘c’est un accident, c’est un accident’, et dans la même phrase, dix secondes après, à dire ‘l’enquête sera longue et difficile’ ».

Les propos de Rémy Heitz

Pour rappel, mardi matin, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, avait indiqué : « Rien, aujourd’hui, ne va dans le sens d’un acte volontaire. Si c’est la brigade criminelle qui a été saisie, c’est que cette brigade a (…) non seulement les moyens techniques, mais humains, pour conduire ces investigations, qui seront (…) nécessairement longues et complexes. »

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account