Les guerres "humanitaires", oui, la fessée, non !


LA DÉPÊCHE

Un homme de 39 ans a été condamné à Valenciennes dans le Nord pour avoir frappé ses enfants. C’est son épouse, avec qui il est en instance de divorce, qui l’a dénoncé.

C’est l’une sinon la première condamnation depuis la promulgation de la loi “anti-fessée”. Un homme de 39 ans a été jugé par le tribunal de Valenciennes pour avoir frappé ses trois enfants de 3, 4 et 7 ans. Parce que ses enfants se disputaient et disaient des gros mots, leur père les a frappés avec un bâton.

C’est la mère des enfants, en cours de divorce avec son mari, qui a l’a dénoncé. Elle affirme que les violences durent depuis juillet 2017. “Je les ai corrigés mais il ne faut pas dire qu’ils étaient battus”, a expliqué le père à la barre du tribunal, selon la Voix du Nord. Il a reconnu avoir donné à ses enfants “une tapette” avec une branche.

Le substitut du Procureur de la République a expliqué au père : “Ce qu’on vous reproche, ce n’est pas de les punir, ce sont les moyens utilisés. Il y a des études qui ont été faites et qui montrent que ça ne sert à rien. Pour eux, maintenant, la solution, c’est la violence”. A l’audience, le père a expliqué avoir été éduqué de la sorte.

Le père a été condamné à deux mois de prison avec sursis. Il devra verser au total 800 euros aux trois enfants.

La loi qui sanctionne les châtiments corporels et psychologiques a été publiée le 11 juillet 2019 au Journal officiel. Elle interdit les “violences éducatives ordinaires” telles que les coups, les gifles, les humiliations, les insultes et les brimades sur les enfants. En France, 85 % des parents ont recours à ces violences dites “éducatives” selon la Fondation pour l’enfance.

Source : La dépêche

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nokia70
1 année il y a

C’est vrai que j’ai censure c’est beaucoup mieux … Quel liberté d’expression en effet !! 😂😂

Jacques Abel
1 année il y a

Ouais, bon, 3-4-7 ans prendre un bâton… il est con, une tape sur le cul chacun ça faisait l’affaire. Sinon, ça va bien pour les pédophiles, suffit de regarder à combien ils émargent en sursis pour comprendre. Est-ce que les heures de colle sont supprimées, normalement, un bon parent n’envoie pas son enfant en colle, c’est un châtiment psychologique éducatif. L’école ne peut pas disposer d’un droit sur nos enfants que nous n’aurions pas, et puis quoi encore? C’est aux parents de contester l’autorité des profs en réponse, surtout en primaire. http://dcalin.fr/textoff/devoirs_1956.html http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/06/12062012Article634750759882820126.aspx les devoirs à la maison sont une… Lire la suite »