«Nation en panne d’intégration» : la droite s’indigne après les troubles post-victoire algérienne



Les violences survenues en marge des célébrations de la victoire de l’Algérie face au Nigeria le 14 juillet ont suscité l’indignation de nombreux responsables politiques, notamment de droite. Pour nombre d’entre eux, l’Etat a fait preuve de laxisme.

Les célébrations de la victoire de l’Algérie face au Nigeria en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ont une nouvelle fois été ternies par des heurts et des dégradations dans plusieurs villes françaises dans la nuit du 14 au 15 août. Epicentres des festivités, la place de l’Etoile et l’avenue des Champs-Elysées à Paris ont notamment été le théâtre d’affrontements entre les forces de l’ordre et plusieurs dizaines d’individus. Le ministère de l’Intérieur a annoncé avoir procédé à quelque 282 interpellations à travers l’Hexagone.

«Nation en panne d’intégration», «Cauchemars» : la droite monte au créneau

Si le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a assuré que le dispositif sécuritaire mis en place avait permis de «contenir» les violences, plusieurs responsables politiques de droite ont dénoncé le laxisme dont ont fait preuve, à leurs yeux, les autorités face aux fauteurs de troubles.

«Les scènes de violence après la victoire de l’Algérie étaient attendues. Comment Christophe Castaner a-t-il pu se laisser déborder une nouvelle fois ?», s’interroge ainsi le député et conseiller départemental des Alpes-Maritimes Les Républicains (LR) Eric Ciotti, qui se désole d’assister «au triste spectacle d’une nation en panne d’intégration fragmentée par le communautarisme».

Même tonalité du côté de Valérie Boyer. La députée LR des Bouches-du-Rhône a réclamé le retour de «l’ordre» et de «l’autorité».

La maire LR du 8e arrondissement de la capitale, Jeanne d’Hauteserre, a de son côté exigé l’interdiction de manifester sur les Champs-Élysées et ses alentours – une idée proche de celle développée par le Rassemblement national (RN). «On comprend la fête, les joies, la liesse mais à un moment, il faut arrêter. Je demande qu’on interdise les périmètres du 8e arrondissement à toutes manifestations», a-t-elle déclaré sur l’antenne de BFM TV.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account