Plus d’un électeur sur deux ne sera désormais plus pris en compte


La circulaire adressée aux préfets par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner en vue des prochaines élections municipales est sous le feu des critiques. Cette dernière annonce la suppression des résultats au niveau national des communes de moins de 9.000 habitants, soit 96% des communes en France selon France Info. L’opposition dénonce une « manipulation » et une « mutilation de la démocratie ».


C’est donc officiel : le vote de 54% des Français sera rendu invisible lors du décompte national des élections municipales à venir. Cette circulaire envoyée aux préfets en décembre suggère de supprimer les nuances politiques dans les communes de moins de 9.000 habitants. Ces nuances, visant à classer les différents candidats, sont normalement définies par le ministère de l’Intérieur, en charge de l’organisation des élections, et permettent une lecture globale des résultats le soir des élections. C’est donc une variable décisive dans la détermination des résultats. Les préfets des communes de plus de 9.000 habitants auront donc le choix entre 22 nuances pour classer les listes, et 24 nuances pour classer les candidats individuellement. Il y aura une nuance pour l’extrême gauche, 7 pour la gauche, 5 pour les courants politiques divers, 6 pour le centre, 2 pour la droite et enfin 3 pour l’extrême droite. Grande nouveauté, une liste « gilets jaunes » (GJ) figure parmi les courants politiques divers, soulignant une certaine volonté du gouvernement de discipliner le mouvement social en l’intégrant officiellement dans « l’arc républicain ». En revanche, avec la circulaire Castaner, le nuançage disparaît pour les communes de moins de 9.000 habitants, leurs résultats seront donc rendus invisibles à l’échelle nationale.

Qu’est-ce que cela changerait concrètement ? France Info a repris les résultats des dernières élections européennes, où le RN est arrivé premier avec 23,3% des voix, alors que LREM était à 22,4%. En ne prenant désormais en compte que les communes de plus de 9.000 habitants, LREM arriverait premier avec 24,2% et le RN serait à 19,4%, soit une différence de presque 5 points !


Ainsi, après avoir déjà proposé à ses candidats de ne pas faire mention du parti si jamais il sous-performe dans certaines communes, LREM enfonce le clou avec cette circulaire Castaner. Un clou cependant totalement assumé de la part de l’exécutif, qui explique que les candidats des petites communes seraient souvent moins affiliés à un parti politique, d’où l’inutilité de leur prise en compte dans les statistiques nationales. D’autre part, LREM est rarement favori dans les plus petites communes comme celles de seulement quelques milliers d’habitants, la circulaire permettrait alors de gonfler artificiellement le score de la majorité au niveau national en masquant les mauvais résultats de ses petits candidats.


Du côté de l’opposition, les candidats de droite comme de gauche soulignent une circulaire qui va à l’encontre du système démocratique. Le député LR Olivier Marleix a déclaré dans les colonnes du Figaro que « ce serait du jamais vu dans la présentation des résultats », tandis que Christian Jacob, président LR, a dénoncé par ailleurs une dissimulation de « l’absence totale d’ancrage local de LREM ». La présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen, a quant à elle qualifié sur Twitter une « minable manipulation » visant « à faire plaisir à Jupiter ». À gauche, le porte-parole du parti Socialiste, Pierre Jouvet, a souligné que « tous les vices de la vieille politique politicienne sont utilisés », et qu’ « avec LREM, tout est permis ! », renchérit-il. Marc Fesneau, ministre en charge des Relations avec le Parlement, a tout de même tenu à rassurer en voulant couper court à la polémique en déclarant : « c’est faire un mauvais grief que cette affaire-là ! ». Nous voilà rassurés.

Il ne nous reste plus qu’à espérer que Christophe Castaner n’organise pas les élections municipales sur son modèle du maintien de l’ordre !

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcel Charest
6 mois il y a

Les députés LREM ont constamment ces mots à la bouche: “DÉMOCRATIE” et “DÉMOCRATIQUE”. Prennent-ils vraiment les gens pour des débiles avancés?

Pierre Jean
6 mois il y a

C’est honteux ce dénigrement de la démocratie en France. Il s’agit d’une manifestation digne des pays dictatoriaux.

dechartres