Ces milliardaires qui construisent des bunkers de luxe en Nouvelle-Zélande pour échapper à la fin du monde


Par Issues

A l’image de nombreux milliardaires de la Silicon Valey, Peter Thiel, cofondateur de Paypal et Palantir, va débuter la construction d’un palace en guise de bunker à South Island en Nouvelle Zélande.

Une BAD (base autonome durable) de luxe en Nouvelle Zélande

Peter Thiel a acheté en 2015 un immense domaine de 193 hectares en Nouvelle Zélande pour la modique somme de 13,5 millions de dollars. Le Conseil du district de Queenstown a publié ce mardi 31 août 2021 les plans du complexe immobilier où l’on peut voir les images de plusieurs bâtiments dissimulés dans le décor idyllique.

L’architecte Kengo Kuma a justifié le style du complexe immobilier par une volonté de « concevoir une architecture organique qui se fond dans le paysage » et respecte la nature indigène. Les bâtiments possèdent plusieurs piscines, un spa, une bibliothèque ainsi qu’une dizaine de chambres d’invités avec une vue imprenable sur le Lac Wanaka et les Alpes du Sud.

« La conception et le placement soigné des bâtiments dans le paysage sont réfléchis. Le toit du bâtiment sera recouvert d’une palette de plantation naturellement rustique des montagnes dans lesquels ils seront situés”.

Des informations suggéraient que Peter Thiel prévoyait de construire une sorte de bunker à l’épreuve d’un effondrement sur son domaine qui est actuellement utilisé comme une ferme. Les bâtiments camouflés sur le flan de la colline rappellent une BAD (base autonome durable) de luxe. La présence du lac dont l’eau est potable et d’immenses parcelles de terre dont une partie est cultivée permettent une certaine autonomie si nécessaire. Le parfait endroit pour s’installer quand on est survivaliste (prepper aux Etats-Unis).

Les survivalistes milliardaires de la Silicon Valley achètent des bunkers

La mouvance survivaliste se prépare depuis des années à faire face à un effondrement de la société (guerre nucléaire, pandémie, krach financier). Les preppers sont souvent présentés dans les médias comme des blancs américains, d’extrême droite et armés jusqu’aux dents. Mais ceux de la Silicon Valley ne répondent pas toujours aux clichés puisque libéraux, urbains et accrocs à la technologie, très loin des stéréotypes du survivaliste.

Si devant les caméras de télévision les startupers de la Silicon Valley vendent les nouvelles technologies comme un progrès pour l’Humanité, dans la réalité, au moins certains d’entre eux voient ça d’un autre œil.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account