Migrants : Médecins sans frontières et d’autres ONG accusées de complicité avec des passeurs


Par RT France

Des responsables de Save the children, Médecins sans frontières et Jugend rettet ont fait l’objet d’une enquête de la justice italienne, qui sur la base de vidéos et d’échanges téléphoniques accuse des membres de ces ONG d’avoir aidé des passeurs.

Un rapport publié début mars par les autorités italiennes, relayé par le quotidien suisse Le Temps, accuse des responsables des ONG Save the children, Médecins sans frontières et Jugend rettet d’avoir facilité le trafic de migrants, en communiquant directement avec des trafiquants d’êtres humains pour recueillir les embarcations en Méditerranée.

Une vaste enquête du procureur italien de Trapani Maurizio Agnello – basée sur des vidéos, des messages et des écoutes téléphoniques – conclut que l’ONG Save the children avec le bateau Vos Hestia, Médecins sans frontières avec le Vos Prudence et Jugend rettet avec le Iuventa auraient collaboré avec les passeurs libyens et facilité l’immigration clandestine en Italie. 21 personnes sont accusées au total, entre les membres d’équipages et les responsables d’ONG.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account