“Il s’agit bien sûr d’une erreur technique”, a précisé l’entourage du leader de la France insoumise.

Son entourage plaide pour “une erreur technique”. Selon le détail du scrutin publié par l’Assemblée nationale, le député des Bouches-du-Rhône a été comptabilisé parmi les 147 élus ayant voté, jeudi 1 avril, pour le projet de loi Pacte, relatif à la croissance et la transformation des entreprises en lecture définitive. Un texte que le leader de la France insoumise a pourtant violemment combattu.

“Il s’agit bien sûr d’une erreur technique”, a précisé l’entourage de Jean-Luc Mélenchon et u’il ne s’agissait ni plus ni moins que d’une “erreur de bouton”, précise Europe 1. L’Assemblée a signalé par la suite que “M. Jean-Luc Mélenchon, M. Loïc Prud’homme ont fait savoir qu’ils avaient voulu ‘voter contre'”. A l’inverse, un député de la majorité non comptabilisé, Bruno Bonnell, avait voulu voter pour.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account