Le bilan de Macron s'alourdit

Lors de l’acte 53 qui s’est déroulé dans Paris ce samedi 16 novembre, Manu, qui discutait pacifiquement avec d’autres Gilets Jaunes sur la Place d’Italie, a reçu un tir tendu de grenade lacrymogène en plein visage. Cela va lui coûter l’usage de son œil gauche. 

Sur cette vidéo Twitter filmée par un « street médic », nous pouvons voir un groupe de Gilets Jaunes immobiles, discuter tranquillement de l’acte en question, lorsque soudain… un tir de grenade lacrymogène atteint violemment un manifestant au visage. Celui-ci s’effondre immédiatement avant d’être évacué hors de la place.


Ce Gilet Jaune se fait appeler « Manu », il s’agit d’un Français de Valenciennes de 41 ans, intérimaire dans l’automobile.


Hier encore, Manu avait très peu de chance de pouvoir retrouver la vue avec son œil gauche. Séverine, sa compagne présente avec lui place d’Italie, témoigne :

Il est choqué. Il se demande ce qu’il va faire de sa vie maintenant. Il a 41 ans. On essaie de le rassurer comme on peut. On lui dit qu’il va s’habituer. Il garde quand même son calme. J’ai l’impression qu’il garde la rage à l’intérieur de lui. Il en veut au gouvernement, aux CRS, à tout ce qui a fait que, alors qu’il était tranquillement en train de parler, pacifiste comme nous le sommes depuis le début du mouvement, il a été visé… Alors qu’il était juste tranquille. Il se pose beaucoup de questions.(…) On est dans la rue car on travaille dur, et on aimerait bien qu’avec le salaire durement gagné, pouvoir vivre et pas juste survivre. Les fins de mois sont difficiles…”

Contacté le lendemain par Libération, elle déclare :

 

«Son globe oculaire était coupé de part et d’autre à cause de la violence de l’impact. Et par la suite, il perdra sûrement aussi l’œil»

Il est à noter que ce qu’il s’est passé samedi place d’Italie, et sur lequel un reportage du Média pour Tous va sortir, ressemble fortement à un “piège”. Tout d’abord, les manifestants se sont réunis sur une place d’Italie en plein chantier – ce dont parlait Manu juste avant d’être atteint par la grenade. Dans ce contexte, les casseurs ont pu s’en donner à cœur joie et casser du mobilier urbain, donnant lieu à une répression féroce. Puis à 14h00, les Gilets Jaunes apprennent que la manifestation est finalement annulée, en raison de ces violences. À partir de cet instant, ils sont nassés dans la place et massivement gazés durant de longues heures. C’est ce qu’explique Séverine (5:01 de la vidéo) et dont nous avons été également témoins. Tout a été fait, comme nous l’avons vu lors de tant d’actes précédents, pour dissuader totalement les Gilets Jaunes de revenir manifester la semaine suivante. “Ne rien laisser passer”, voilà sûrement les ordres qui ont été donné aux forces de l’ordre ce jour là, comme en témoigne la réaction hallucinante du préfet Lallement interpellé par une Gilet Jaune :

‘Nous ne sommes pas dans le même camp”


On est pas sortis de la nasse…

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
PanachegodefvGrjdMamie DooEric Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
SOBREPERE ALAIN
Invité

HONTE À CE GOUVERNE-MENT DE CRIMINELS, DE NAZIS (le préfet Lallement en a toutes les caractéristiques).
HONTE AUX FDO QUI FONT DES CARTONS SUR DES MANIFESTANTS PACIFIQUES.
J’espère qu’un jour, ce gouvernement payera la note (micron castamerde lallement etc…)

Mamie Doo
Invité
Mamie Doo

Le mépris qu’ils témoignent aux “autres” est inversement proportionnel à leur amour-propre …
Les préfets gèrent tous les trafics sur le terrain … S’ils étaient humains ils y mettraient fin.

Eric
Invité
Eric

C’est devenu un jeux pour les “forces de l’ordre”…le tire tendu dans la tête. Toucher l’oeil c’est un bonus… Bande de chiens.

Grjd
Invité
Grjd

Saloperie de crs la gestapo aux services d’un gouvernement de minable et de lâche.

godefv
Membre
godefv

Ce jour là, j’étais de passage à Paris pour aller voir des amis. Changement de métro à Place d’Italie. La station étant fermée, on sort à la suivante. À peine sortis de la station, les portes se referment derrière moi, et une grenade lacrymogène détonne à l’extérieur. On avait notre bébé avec nous, et on s’est pas sentis en sécurité du tout.

Panache
Membre
Panache

Et il va falloir trouver des raisons de continuer le combat. J’ ai l’ impression que se battre n’ est pas efficace.. Et si à partir de maintenant plus personne ne manifestait ? Si on faisait semblant que tout va bien ? Pour voir. Pour aller dans le sens de nos dirigeants. Felicitons les. Faisons nous aussi les menteurs et entrons dans le concours à qui se fatiguera le plus vite à ce jeu là. Crions que tout va bien bon sang. Qu’ il n’ y a pas lieu de raler. Manifestons pour dire on est content. Ça cest de… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account