Macron : 75% des français insatisfaits selon l’Ifop



Selon le baromètre mensuel de l’Ifop pour le JDD, la cote de popularité d’Emmanuel Macron perd encore quatre points en novembre, à 25% de satisfaits. La chute est encore plus lourde pour le Premier ministre Edouard Philippe, avec une baisse de 7 points, à 34%.

La popularité d’Emmanuel Macron reprend sa descente. Après une accalmie en octobre (il était stable à 29% d’avis favorables), le Président perd 4 points en novembre et ne réunit plus que 25% de satisfaction, selon notre baromètre Ifop*. C’est une fois encore son plus bas niveau qui est atteint. Depuis le début de l’année, le chef de l’Etat a tout simplement perdu dans notre enquête mensuelle la moitié de son capital, puisqu’il était encore à 50% de popularité en janvier.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe perdent tous les deux du terrain dans la dernière édition de notre baromètre. (JDD)

Le « toboggan » pour Macron.

« Symboliquement, il n’est plus qu’à un point de son socle du premier tour de la présidentielle, soit 24%, décrypte Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Le Président est sur un véritable toboggan. » Après son été horribilis, qui a commencé en juillet avec l’affaire Benalla, Emmanuel Macron espérait se relancer en novembre avec sa longue « itinérance mémorielle », mêlant commémorations de l’Armistice et contact direct avec les Français : c’est raté, l’opinion retenant sans doute avant cela la colère sociale qui s’est cristallisée à travers le mouvement des « gilets jaunes ».

Le décrochage est le plus prononcé chez les commerçants-artisans-chefs d’entreprise et les ouvriers (-9 points par rapport à octobre), mais aussi chez les moins de 34 ans et les salariés du public. De même, les sympathisants LR ne sont plus que 18% à être bienveillants à son égard (-9) tandis que le Président n’est pratiquement plus porté que par le socle macroniste (84%).

Macron se rapproche des records d’impopularité de Hollande

Les scores enregistrés ces derniers mois par Emmanuel Macron se rapprochent de plus en plus de ceux – historiquement bas dans la Ve République – de François Hollande lorsqu’il était à l’Elysée. Lire la suite de l’article

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account