Le rêve européen

Source : BFM Business


Dans le cadre de son mariage avec Bombardier, Alstom doit faire des concessions auprès de Bruxelles. La commission européenne lui impose de choisir entre son usine de train régionaux et celle de Bombardier pour éviter une position dominante. Celle de Reichshoffen pourrait en faire les frais.

L’usine alsacienne d’Alstom est dans la ligne de mire. Le site de Reichshoffen construit des trains régionaux, au même titre que celui de Crespin, dans le Nord, qui appartient à Bombardier. Les deux concurrents ont annoncé leur mariage et doivent recueillir le feu vert de Bruxelles pour mener à bien leur fusion d’ici la fin de l’année.

Cliquez-ici pour lire la suite.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments