Londres a-t-il fait du lobbying auprès de l’Equateur pour mettre fin à l’asile d’Assange ?


Par RT France

Selon des documents déclassifiés, le gouvernement de Theresa May aurait payé plusieurs voyages à des responsables politiques équatoriens dans les mois précédant la résiliation de l’asile politique de Julian Assange.

La résiliation en avril 2019 de l’asile politique accordée par l’Equateur au fondateur de WikiLeaks Julian Assange a-t-elle été orchestrée en coulisses par le gouvernement de Theresa May ? C’est ce que semblent indiquer des documents déclassifiés du ministère britannique des Affaires étrangères obtenus par le média d’investigation Declassified UK.

Selon ces documents, la chef du gouvernement se serait vu conseiller en mars 2018 par Alan Duncan, alors ministre et homme-clé des négociations ayant abouti à l’emprisonnement de Julian Assange, de «passer la pommade» au président de l’Equateur Lenin Moreno. L’objectif : que ce dernier expulse le lanceur d’alerte de l’ambassade de son pays au Royaume-Uni, où Assange avait trouvé refuge depuis juin 2012.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account