Heu oui, mais non.

Source : Orange.fr


Selon une indiscrétion du Point, le vote du député Jean-François Cesarini a été comptabilisé parmi les 286 votes favorables à la l’instauration de la loi Avia. Seul problème : il est décédé six semaines avant le vote.

C’est une révélation qui pourrait faire énormément de bruit du côté de l’Assemblée nationale. Selon une indiscrétion du Point, le vote concernant le projet de loi Avia risque d’être entaché d’une dérive assez gênante. Et pour cause, la voix du député LREM Jean-François Cesarini figure parmi les 286 favorables. Une constatation qui fait désordre car l’homme en question est mort six semaines avant que le vote n’ait lieu.

Cliquez ici pour la lire la suite.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
DELBOS
2 mois il y a

pas étonnant de la part de toute cette clique…..!!! et après ça MACRON et sa clique iront ironiser sur les pratiques de POUTINE ou TRUMP…….!!!

Chantal Lamiral
2 mois il y a

ça rappelle des sombres heures pour notre démocratie, car oui, il y a quelques décennies, c’était assez répandu de faire voter les morts pour se faire élire, ça ne hisse pas le niveau vers le haut, et pour regagner la confiance, encore raté