L’État français développe son arsenal



Selon un avis de marché public émis par le ministère des Armées, l’État prévoit d’acquérir 75.000 pistolets semi-automatiques et 51 millions de cartouches. Les MAC 50 et MAS G1 devraient ainsi être remplacés par un nouveau pistolet semi-automatique.

L’armée française compte acquérir 75.000 pistolets semi-automatiques 9 mm accompagnés de leurs étuis, 45 millions de cartouches de 9×19 mm à balle ordinaire, deux millions de cartouches subsoniques pour aller avec les 7.000 kits réducteurs de son, quatre millions de cartouches de 9 mm marquantes et 15.000 équipements d’aide à la visée nocturne, d’après un avis de marché public publié en début de semaine.

En outre, 9.000 pistolets d’entraînement, 25.000 valises anti-écrasement, 800 outillages de simbleautage laser font partie de ce marché public, indique le portail actu 17.

D’après le site spécialisé FOB, ce marché vise en premier lieu à remplacer les pistolets semi-automatiques actuellement en service, les MAC 50 et MAS G1, par une nouvelle arme de poing.

Les fournisseurs ont jusqu’au 12 avril prochain pour se manifester. Ils auront alors 48 mois pour livrer la commande.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account