Guéguerre de tataxes!

Les principaux indices boursiers cèdent et se replient en réaction à la guerre commerciale qui s’intensifie entre les États-Unis et la Chine. Après que Pékin a riposté à l’introduction des taxes douanières américaines, Wall Street, le CAC 40 et la Bourse de Hong Kong ont reculé de plus de 2%.

Après l’annonce par Donald Trump de nouvelles taxes douanières à l’encontre de la Chine, les bourses, notamment européennes, n’en finissent plus de baisser. Et après la riposte annoncée par Pékin, le phénomène n’est pas prêt de s’arrêter.

Ce lundi 5 août, le CAC 40 a cédé 2,06%, tandis que le DAX allemand et Londres ont respectivement reculé de 1,68% et 2,52%. En Asie, l’indice de Hong Kong a plongé de 2,85%, ce qui est partiellement dû aux manifestations qui se poursuivent dans la ville. À Wall Street, les principaux indices ont perdu plus de 2%, tandis que le Dow Jones a chuté de près de 850 points, soit de 3%.Les marchés financiers réagissent de cette façon à la riposte de Pékin qui fait monter d’un cran les tensions entre les deux pays dans le domaine commercial. En effet, le gouvernement chinois a ordonné aux sociétés publiques de suspendre leurs importations de produits agricoles américains, a relaté ce 5 août l’agence Bloomberg. En outre, pour la première fois depuis la crise financière de 2008, la Chine a laissé le yuan s’enfoncer sous le seuil clé de 7 pour un dollar américain.

À quoi s’attendre maintenant?

Donald Trump dénonce régulièrement le taux de change chinois et le non-respect de la clause d’importer davantage de produits agricoles américains, a rappelé, citée par Les Echos, la société française Aurel BGC, entreprise spécialisée dans les activités auxiliaires de services financiers.

«Le dialogue est-il encore possible? Va-t-on vers une guerre commerciale totale?», s’est-elle demandée.

Nouvelle pique de Trump contre Pékin

Le Président états-unien a encore une fois vivement critiqué la Chine ce 5 août.

«La Chine a fait baisser le prix de sa devise presque au niveau le plus bas de son histoire. Cela s’appelle une manipulation des changes», a-t-il tweeté.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account