SONDAGE EXCLUSIF – Même s’ils sont inquiets face au risque de dépendance, ils sont plus de 60% à rejeter l’idée de cotiser davantage de trimestres ou de quitter la vie active plus tard pour permettre son financement, selon un sondage Harris Interactive pour Le Figaro.

Édouard Philippe, le premier ministre, et Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites l’ont assuré: il n’est pas question de modifier l’âge de départ à la retraite, fixé légalement à 62 ans, dans le texte qui sera dévoilé cette année.

En revanche, dans le cadre de la réflexion sur le financement du grand-âge qui doit déboucher sur un texte avant la fin de l’année, l’option d’un allongement de la durée du travail est bel et bien sur la table: «se poser la question de savoir s’il faut travailler plus longtemps pour que le fruit de ce travail plus long finance ces besoins considérables d’investissement et de prise en charge de la limitation du reste à charge est une question parfaitement valide», a déclaré le premier ministre cette semaine à l’Assemblée nationale.

Une option dont les Français ne veulent pourtant pas entendre parler. Si la question de la dépendance et de sa prise en charge est préoccupante pour 82% des Français, ils sont 61% à s’opposer à un report de l’âge légal de la retraite pour financer des dispositifs liés au grand âge selon un sondage Harris Interactive publié ce dimanche pour Le Figaro, RTL et TF1-LCI. Ils sont encore plus nombreux (62%) à ne pas vouloir cotiser d’avantage de trimestres.

Dans l’idéal, le retour de la retraite à 60 ans

Dans le détail, les personnes âgées de plus de 65 ans sont logiquement moins réticentes à revoir les règles de départ à la retraite. Elles sont même 55% à soutenir un report de l’âge légal de départ, et 57% à envisager un allongement de la durée de cotisation. Les Français qui se revendiquent proches de LREM se montrent quant à eux très majoritairement favorables à de telles mesures (67% d’opinion positive) tout comme les sympathisants des Républicains (58%). Des chiffres qui tombent à 31% pour les proches de la gauche et à 22% pour ceux du Rassemblement National. Dans l’idéal, les Français se verraient partir à la retraite à 60 ans. Ils sont 68% à l’indiquer, et 21% d’entre eux souhaiteraient même quitter la vie active avant. Réalistes, ils sont pourtant 81% à penser qu’ils partiront à la retraite après 61 ans, 45% imaginent même qu’ils auront plus de 65 ans.

(Enquête réalisée en ligne les 22 et 23 mars 2019 sur un échantillon de 1200 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus)

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account