Anne-Élisabeth Lemoine est revenue en début d’émission ce jeudi 7 mars sur l’accrochage de la veille entre Nicolas Dupont-Aignan et Patrick Cohen.

MÉDIAS – L’équipe de “C à vous” estime avoir été le “théâtre de la stratégie du buzz et du clash adoptée depuis plusieurs années déjà par Nicolas Dupont-Aignan”. Au lendemain d’un échange très tendu et écourté entre les journalistes de l’émission et le candidat aux élections européennes, l’émission de France 5 a fait une “mise au point” ce jeudi 7 mars.

En début de programme, l’animatrice Anne-Élisabeth Lemoine est revenue sur l’accrochage de la veille, au cours duquel le président de Debout la France a accusé le journaliste Patrick Cohen de “cirer les pompes de M. Macron”, d’être un “serviteur du pouvoir” et de faire de la “propagande”, à l’occasion d’un débat sur l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada, le CETA. L’ancien candidat à la présidentielle a été prié de quitter le plateau par les journalistes de l’émission.

“C à vous” réaffirme avoir décidé de mettre un terme à l’interview
“Si nous avons invité Nicolas Dupont-Aignan hier, c’est en vertu du pluralisme auquel le service public que nous représentons est profondément attaché et à l’occasion du prochain scrutin européen, auquel le président de Debout la France est candidat”, a expliqué Anne-Élisabeth Lemoine ce jeudi. “Pas de réponse à des questions factuelles, chiffrées, pas de contre-argument développé mais des accusations infondées, des invectives”, a regretté l’animatrice.

“Nous ne menons pas d’interrogatoire, nous apportons la contradiction à tous nos interlocuteurs, jamais nous n’avons appelé à la haine des responsables politiques ou des élus que nous recevons. Par ailleurs, nous constatons que le plateau de ‘C à vous’ n’est pas le premier à être le théâtre de la stratégie du buzz et du clash adoptée depuis plusieurs années déjà par Nicolas Dupont-Aignan”, a-t-elle ajouté, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

L’animatrice a finalement réaffirmé que c’était bien l’équipe de “C à vous” qui avait “décidé de mettre un terme prématuré à cette interview où le débat et l’échange devenaient impossibles”, et qu’il ne s’agissait pas d’un “commun accord”.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account