« Le système libéral à l’occidentale a échoué. Il faut en tirer les conséquences » (Bruno Guigue)


Interview de Bruno Guigue par l'antidiplomatico

1. Élections présidentielles américaines. À votre avis, y aura-t-il une différence avec Trump, si c’est Biden qui l’emporte ?

Il y aura une différence de forme, bien sûr, mais le fond risque d’être à peu près le même. Le problème, avec Trump, c’est qu’il tenait un langage de rupture avec l’impérialisme, mais il le démentait aussitôt par ses actes avec un aplomb extraordinaire. Il disait qu’il ne voulait pas que les États-Unis continuent à jouer au “gendarme du monde”. Mais si c’était vraiment son intention, pourquoi a-t-il maintenu 725 bases militaires à l’étranger ? Pourquoi a-t-il continué d’infliger des sanctions économiques à 39 pays ? Si Trump voulait rompre avec la politique belliciste des États-Unis, pourquoi a-t-il porté son budget militaire de 620 à 740 milliards ? Il critiquait le Pentagone côté cour, mais côté jardin il mangait dans la main du complexe militaro-industriel. Ses partisans en Europe disent qu’il n’a déclenché aucune nouvelle guerre. C’est vrai. Mais il a affamé le Venezuela, harcelé Cuba, menacé l’Iran, bombardé la Syrie et calomnié la Chine. Trump, c’est le roi de l’esbroufe. Biden, c’est autre chose. Un démocrate bon teint, pur produit de l’establishment, qui va mobiliser le camp occidental contre les “méchants” avec une rhétorique droit-de-l’hommiste.

2. Dans ce contexte, la Chine continuera d’être “l’ennemi” à affronter ?

Oui, bien sûr. Trump a pris l’initiative de cette nouvelle guerre froide, mais un autre président aurait fait de même. Nous sommes entrés dans une ère nouvelle, et la confrontation va se poursuivre à tous les niveaux. La guerre tarifaire va continuer, mais en baissant d’intensité, car la Chine a décidé de développer son marché intérieur, comme l’a annoncé, à Pékin, le dernier plénum du comité central préparatoire au prochain Plan quinquennal. La guerre technologique va s’amplifier, mais rien n’empêchera la Chine d’accéder au premier rang dans un domaine où elle investit davantage que les États-Unis. Washington va aussi accentuer sa pression militaire sur la Chine, dont la façade côtière est cernée par un véritable glacis de pays satellisés, de bases militaires et de forces aéronavales. Mais les États-Unis, surtout, vont intensifier l’offensive diplomatique sur la question des droits de l’homme. Graham Allison explique dans Le Piège de Thucydide que les États-Unis ne peuvent pas remporter la compétition économique avec la Chine, car elle a déjà gagné, et qu’ils ne peuvent pas l’affronter militairement, car ce serait prendre le risque d’une destruction mutuelle. Reste le seul domaine où ils peuvent affirmer leur supériorité : les droits de l’homme ! C’est pourquoi Washington s’ingère systématiquement dans les affaires intérieures chinoises, du Tibet au Xinjiang en passant par Hong Kong. Tout est bon pour déstabiliser la Chine, et l’imagination occidentale est sans limite. Le dernier exemple de cette propagande, c’est la fable grotesque des “trois millions de Ouïghours” enfermés dans des camps de concentration.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
4 mois il y a

Hmm c’est joli mais je ne vois pas l’interview.

Bakloe
4 mois il y a

J’apprécie beaucoup M. GUIGUE, c’est un homme intelligent, courageux et intègre. J’ai beaucoup apprécié ses prises de position et analyses dans l’agression de la SYRIE et plus largement du Moyen-Orient. Il participe énormément à l’effort et à la qualité de la réinformation. Il est effectivement difficile d’avoir un avis tranché concernant la politique de TRUMP. S’il a de réelles velléités à combattre « l’empire », il faut garder à l’esprit qu’il évolue dans un nid de cobras sans frontière. Son camps et lui-même, parlent de marais, que j’imagine emplis de crocodiles. En admettant, qu’il représente une force capable de tenir tête à… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account