« Le Reich En Marche » : les permanences LREM de plus en plus visées


LREM condamne des inscriptions... mais pas les violences policières contre les Français !


Tandis que les blessés se multiplient parmi les manifestants contre le gouvernement, la permanence de Guillaume Rouger, candidat LREM aux municipales à Evreux, a été prise pour cible ce week-end avec plusieurs inscriptions l’assimilant au régime nazi.

« Le Reich en Marche », « LREM collabo », « Macron assassin », voilà le genre d’inscriptions que le candidat aux municipales, Guillaume Rouger, a pu découvrir sur la voie publique devant sa permanence ce week-end. Ce dernier a aussitôt condamné ces actions et a porté plainte.

Cet ingénieur de 35 ans, référent pour son parti dans l’Eure, pense même que « certains veulent le faire taire » et affirme qu’il ne « lâchera jamais ce combat pour sa ville ». Très vite, et comme souvent dans ce genre d’affaire, le macroniste a été soutenu par Les Républicains, ici par l’intermédiaire du maire local, Guy Lefrand. Son futur « adversaire » a aussitôt condamné des « acte lâches et haineux » et a indiqué que ces « attaques personnelles » n’avaient « rien à faire dans le débat ». Sans doute évoque-t-il le débat pour savoir qui sera le plus libéral des deux… Le délégué général d’En Marche, Stanislas Guérini allait même jusqu’à évoquer « une minorité violente » qui veut « empêcher le débat démocratique ».

Ce genre d’affaire n’est pas une première en France, loin de là. Depuis 2017, elles touchent particulièrement les représentants de la majorité présidentielle. Cet été, le figaro, recensait déjà pas moins de 143 actes malveillants envers les permanences de 121 députés, soit un tiers de l’assemblée. Depuis le début de l’année, de nombreux autres incidents du même genre ce sont d’ailleurs produits, marquant la contestation envers le parti d’Emmanuel Macron.

Alors que le gouvernement est resté sourd à la volonté massive du peuple français d’instaurer le référendum d’initiative citoyenne (RIC), ainsi qu’à son rejet de la réforme des retraites, il semble donc que d’autres moyens d’expression de leur colère s’installent.

Edouard Philippe « Il faut parfois utiliser la force pour ramener l’ordre »

Lorsqu’il s’agit de condamner les dégâts matériel, les représentants de LREM et de LR sont toujours très présents. En revanche, lorsqu’il faut condamner les violences policières qui ne cessent d’émailler les diverses manifestations des derniers mois, on se bouscule moins dans les rangs du gouvernement. Au contraire même, dans une interview pour France 2,  le premier ministre français a déclaré qu’il « faut parfois utiliser la force pour ramener l’ordre et il ne faut pas en avoir peur ». Cette déclaration va sans doute remettre de l’huile sur le feu après les divers incidents de la semaine.

On a ainsi pu assister par à des scènes de violences impressionnantes commises par les forces de l’ordre et à de nouveaux tirs de LBD controversés, notamment un tiré à bout portant. Le silence du pouvoir face à ces exactions reflète sans doute la vision du gouvernement de ce que Stanislas Guérini qualifiait de « débat démocratique »…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcel Charest
1 année il y a

Les candidat-e-s LREM parlent souvent de démocratie. Si ces gens croient tellement en la démocratie, en quoi un RIC pose problème.
Un peuple qui demande plus de démocratie devrait réjouir les candidat-e-s LREM qui ne jurent que par la démocratie.

thilloux
1 année il y a

vous avez le vote pour vous débarrassez de se monsieur alors allée vérifier que votre nom est bien sur les listes et faite votre devoir cela est bien mieux que tout les discours

Georges Dubuis
1 année il y a

Encore un bal tringue tragique gôchiste à Evreux. Correction « communautarisme en marche » « lrem stasi » « Macron bankster »

Claude Tartas
1 année il y a

Edouard Philippe « Il faut parfois utiliser la force pour ramener l’ordre » Il faut parfois utiliser la force pour être écouté. En tuant, en handicapant, en mutilant, en réprimant, en emprisonnant ce gouvernement cultive la haine de l’autre pour mieux instaurer cette dictature, et si la majorité de la secte en marche soutient cette répression qu’elle ne s’étonne pas d’être comparé à ceux qui par le passé ont employé les mêmes arguments pour instaurer la dictature. Il serait temps qu’elle cultive le devoir de mémoire. Mais il suffit de consulter la liste des professions des députés de La Republique… Lire la suite »

Jacques Abel
1 année il y a
Reply to  Claude Tartas

Bonjour, tous mes vœux à vous et à toutes et tous ici.

Les envahisseurs du passé ne sont en aucun point comparables à ceux d’aujourd’hui:

comment image

https://www.wikiwand.com/fr/Occupation_de_la_France_par_l%27Allemagne_durant_la_Seconde_Guerre_mondiale

comment image

Manquerait plus qu’on dise… C’était mieux avant!

Administrateur
Vincent LAPIERRE
1 année il y a
Reply to  Jacques Abel

Meilleurs vœux à vous, cher Jacques !

Jacques Abel
1 année il y a

Bonjour Vincent, merci à vous et, bonne et heureuse année à vous et votre équipe.
Il va falloir envoyer du lourd dans la tête des Français cette année car ceux qui ont braqué le pays doivent savoir avoir une peur permanente à chaque levée du soleil jusqu’au jour suivant.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account