La France Insoumise aussi !

Petite mise au point avant lecture :

C’est pourtant dans ce contexte, de crise migratoire et de crise de l’emploi, que le président du Medef s’est positionné en faveur de la facilitation et de la simplification du recrutement des migrants économiques.

Invité chez Jean-Jacques Bourdin, Geoffroy Roux de Bézieux a déploré le « chemin de croix » que constituait le recrutement d’un étranger.

« Est-ce qu’on rend l’octroi d’un titre de travail, plus simple, plus facile et plus planifié par rapport au besoin de l’économie ? Je pense qu’il faut dire oui. »

Pour le patron des patrons, ce n’est pas au gouvernement de fixer le nombre de migrants économiques pénétrant sur notre sol chaque année. Afin de faire correspondre la fluctuation des emplois disponibles et le nombre de migrants autorisés à venir travailler en France, le représentant du CAC40 propose qu’« un comité d’experts qui connaissent le marché de l’emploi » puisse décider du nombre d’étrangers accédant au marché du travail français. Il conclut par cette phrase sentencieuse :

« C’est les besoins de l’économie qui doivent dicter »

Faciliter et simplifier l’accès des migrants à notre territoire, voilà donc un des combats du Medef.

Qu’attendent la France Insoumise et ses partenaires de « l’alliance de la Gauche » pour applaudir l’humanisme du syndicat patronal ? Réponse au prochain épisode…

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
oliveJacques Abelkurt mayerByblosBardass Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Claude Tartas
Invité

Pour de la main d’oeuvre corvéable à merci, le MEDEF tuerai père et mère au mépris de nos chômeurs. Après ils nous diront que les migrands font le travail que les français ne veulent pas faire. Dans les médias gouvernementaux, il ne se passe pas un jour ou les péroquets des JT déverses les mêmes bla bla: les entreprises n’arrivent pas à recruter, et de nous innoder de chiffres invérifiables, du MEDEF de poste à pourvoir sans jamais donner le montant des rénumérations proposés. Sans parler des exemples bidons de chomeur reconvertis d’informatien en coiffeur, de chauffeurs poids lourds en… Lire la suite »

Bardass
Membre
Bardass

Mais puisqu’on vous dit que c’est pour assurer vos retraites !!!

… Ah, on me souffle dans l’oreille que c’est une vaste fumisterie…
La suite au prochain numéro, à vous Cognacq-Jay.

Byblos
Invité
Byblos

«…qu’”un comité d’experts qui connaissent le marché de l’emploi” puisse décider du nombre d’étrangers accédant au marché du travail français».
Et ça continue. Encore moins d’État! Toujours moins d’État! Jusqu’à ce que le patronat puisse s’écrier : «L’ÉTAT, C’EST MOI» !!!

olive
Invité
olive

c est déjà eux, juste pas officiel…

kurt mayer
Invité

des gagne-misères subventionnés qui le seront par nous …
les sous qui sont envoyés ailleurs ne seront pas injectés dans l’économie du pays pour la relance de la consommation et ceux empochés par les super riches ne seront pas plus dépensés chez nous, les riches détruisent notre économie
quand on voit comment évolue l’afrique c’est pas eux qui vont nous sauver , c’est prouvé depuis 60 ans …
il faut déquiller la finance, c’est plus du patronat c’est des esclavagistes

Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

« Est-ce qu’on rend l’octroi d’un titre de travail, plus simple, plus facile et plus planifié par rapport au besoin de l’économie ? Je pense qu’il faut dire oui. » Ces gens font des phrases qui reflètent toute la bêtise qui nous gouverne. Quel est donc ce besoin de l’économie qui justifierait que l’on fasse venir de l’étranger des bras et des têtes dont nous disposons chez-nous? Cette seule phrase est une critique sans appel de tout le système éducatif français à elle seule, est-ce que le patron du MEDEF y a réfléchit avant de la prononcer? Parce que nous… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account