Travailler plus pour… garder son boulot

Un projet de loi devrait être étudié au mois de novembre visant à “faciliter” le travail de nuit dans les grandes surfaces.

Les caissiers des grandes surfaces vont peut-être rejoindre prochainement les corps de métiers qui montent régulièrement à Paris pour manifester, si ce n’est pas déjà le cas. En effet le gouvernement prévoirait de supprimer la compensation financière de 5% qui leur est aujourd’hui attribuée s’ils travaillent de nuit. C’est peu, mais c’est déjà trop selon le gouvernement.

Nous rappelons qu’en France est considéré comme du travail de nuit toute prise de poste effectuée entre 21h et 7h du matin. Cette plage horaire pourrait être rétrécie et débuter à partir de minuit : les salariés de la grande distribution ne toucheraient donc plus leur bonus de 5% entre 21h et minuit.

Précisons que des études ont démontré les effets néfastes du travail de nuit pour la santé, notamment chez les femmes. En effet, effectué durant de longues années, le travail de nuit accroît le risque de onze types de cancers, au premier rang desquels le cancer de la peau, dont le risque augmente de 41% par rapport aux femmes ne travaillant pas de nuit. Les autres augmentations les plus notables sont celles du risque de cancer du sein (32%) et les cancers du système digestif (18%)… En clair, rien ne justifie une baisse de la rémunération de ces heures nocturnes particulièrement éprouvantes.

Selon Mediapart, cet accord devra contenir “des contreparties en temps de repos pour les heures travaillées entre 21 heures et minuit”, mais la compensation financière sera facultative. L’entreprise ne sera pas non plus obligée d’assurer un temps de repos compensateur précis. En clair, ces mesures compensatoires ne sont en fait qu’incantatoires et dans le réel, les salariés seront une fois de plus livrés à eux-mêmes face aux responsables patronaux…

Le monde qui vient, si les Français ne réagissent pas, est un monde bien sombre fait de précarité, de boulots uber sous-payés, sans protection sociale, avec des retraites de misère arrachées au prix d’une vie d’effort. Nous y sommes déjà, bien sûr, c’est notre monde du tous contre tous, mais tout est fait pour que cela empire. Viendra peut-être un jour où nous regretterons notre présent ! Dans ce cas précis, si ce projet de loi passe, nous allons vers un modèle de société où travailler à des horaires normaux, travailler le dimanche ou encore travailler de nuit voire même travailler de nuit le dimanche sera à terme aux yeux de la loi une seule et même chose : du travail, rien que du travail et encore du travail. Pour des soldes de misère.

Indéniablement, nous vivons le triomphe du grand capital sur les peuples. Jusqu’à quand ?

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Le pepsFabPhilippe Martin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Philippe Martin
Invité

Ce gouvernement est clairement contre et non pas pour le peuple, honte à ceux qui ont voté pour eux.

Fab
Invité
Fab

Surtout honte à ceux qui voteront ENCORE pour eux!

Le peps
Invité
Le peps

Moins rémunéré … avec un é

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account