Par Julia Horowitz, CNN Business – 2 avril 2022 - traduit par Arrêt sur Info

Les États-Unis ont peut-être l’armée la plus puissante du monde, mais le dollar est leur plus grande arme. Aujourd’hui, après près de 80 ans de domination du dollar, les États-Unis risquent de perdre leur statut de monnaie de réserve mondiale.

Environ 60 % des 12 800 milliards de dollars de réserves monétaires mondiales sont actuellement détenus en dollars, ce qui confère aux États-Unis un privilège exorbitant par rapport aux autres pays. Et ce privilège est payant : La dette publique américaine adossée au dollar étant très attrayante, les taux d’intérêt sont plus bas. Les États-Unis peuvent emprunter à d’autres pays dans leur propre monnaie, de sorte que si le dollar perd de sa valeur, la dette en fait autant. Les entreprises américaines peuvent effectuer des transactions internationales en dollars sans avoir à payer de frais de conversion.

Et surtout, dans des circonstances extrêmes, les États-Unis peuvent couper l’accès au dollar aux banques centrales du monde entier, isolant et asséchant leurs économies. Raghuram Rajan, l’ancien gouverneur de la Banque de réserve de l’Inde, qualifie ce pouvoir d’ »arme économique de destruction massive ».

L’Europe a rejeté l’ultimatum de Poutine. Alors pourquoi le gaz russe coule-t-il toujours ?

Les États-Unis ont fait exploser cette arme sur la Russie en février après que le pays a envahi l’Ukraine, gelant 630 milliards de dollars de réserves de change et minant profondément la valeur du rouble. L’Amérique a ainsi pu punir la Russie sans impliquer les troupes américaines dans une guerre.

Mais de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités : Lorsque vous utilisez une arme de destruction massive, même économique, les gens sont effrayés. Pour se protéger du même destin que la Russie, d’autres pays diversifient leurs investissements en délaissant le dollar américain au profit d’autres monnaies.

C’est là que le statut de monnaie de réserve du pays pourrait poser problème.

L’armement du dollar, selon Michael Hartnett, stratégiste à la Bank of America, pourrait conduire à sa dépréciation. La « balkanisation des systèmes financiers mondiaux » affaiblit le rôle de l’Amérique en tant que monnaie de réserve, a-t-il ajouté.

Selon un nouveau document de recherche du Fonds monétaire international, la part du dollar dans les réserves internationales est en baisse depuis deux décennies, à peu près au moment où les États-Unis ont commencé leur guerre contre le terrorisme et leurs sanctions antiterroristes. Un quart des réserves est depuis passé du dollar au yuan chinois, et les trois autres quarts sont passés dans les monnaies de pays plus petits.

« Ces observations donnent des indications sur la manière dont le système international pourrait évoluer à l’avenir », ont averti les coauteurs du document, Serkan Arslanalp du FMI, Barry Eichengreen de l’université de Californie Berkeley et Chima Simpson-Bell, également du FMI.

La Russie et la Chine espèrent également influencer l’évolution du système international.

Le président russe Vladimir Poutine a menacé jeudi de mettre fin aux exportations de gaz vers les pays qui n’ouvrent pas un compte dans une banque russe et ne paient pas en roubles. L’Union européenne obtient environ 40 % de son gaz et 30 % de son pétrole de la Russie et ne dispose pas d’alternatives faciles.

L’Arabie saoudite, quant à elle, est en pourparlers avec Pékin pour accepter des yuans au lieu de dollars pour les ventes de pétrole chinois.

Lire la suite

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Philibert
5 mois il y a

Yes, sus aux états-unis !

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account