Les députés britanniques contre la démocratie


Le Brexit n’aura pas lieu, du moins, pas pour le moment. Un député issu du propre camp de Boris Johnson a fait adopter un amendement – à 322 voix pour, 306 contre – qui reporte une fois encore le Brexit, “le temps que soit adoptée toute la législation nécessaire à sa mise en œuvre”. Autrement dit, il va falloir s’armer de patience pour voir la volonté du peuple britannique s’appliquer. Pour François Asselineau, chef de fil du Frexit, il s’agit là d’une “torsion de la volonté populaire” voulue par des “euros-fascistes”. Son allocution est intéressante à plus d’un titre :

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Florian
9 mois il y a

En toute objectivité, le meilleur pour parler du brexit en France c’est Asselineau. Les Britanniques sont en train de se se faire *** comme nous en 2005…

Bardass
9 mois il y a

Il y a quelque chose de pourri au royaume… d’Angleterre…

Jacques Abel
9 mois il y a

Bon, ben voilà, c’est dit clairement! Même s’il n’est pas allé à la faute majeure étant donné sa stature, nous vivons sous le joug d’un totalitarisme… bleu-blanc, étoilé! Ça ne peut que mal finir cette histoire pour le Royaume Uni, l’accord de Belfast en règlement du conflit entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande est acquis sur l’absence de frontières physiques entre ces deux Irlande, donc soit c’est la réactivation des vieilles haines, soit une union des deux Irlande hors du Royaume. D’un autre côté, si, il y a sortie sans accord… c’est un crash économique! En attendant, s’il… Lire la suite »

Yvette Devaulx
9 mois il y a

Tout a fait d’ accord avec Mr Asselineau

Françoise ANDRE
9 mois il y a

Exllente intervention, une mise au point réaliste. Les anglais n’ont jamais rien fait comme tout le monde. Ils ont longtemps été une grande puissance, mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Ils continue de mettre la démocratie en danger. Très inquiétant ce brexit.