Covid-19 : l’Assemblée nationale vote finalement le « passe sanitaire »


Par Le Monde

Après que les députés MoDem, très mécontents du déroulé des débats, ont voté contre l’article premier du projet de loi, une « nouvelle délibération » a eu lieu mardi soir.

Après une seconde délibération, l’Assemblée nationale a adopté, dans la nuit de mardi 11 à mercredi 12 mai, par 208 voix contre 85, le projet de loi « gestion de sortie de crise sanitaire » encadrant la sortie de l’état d’urgence et prévoyant notamment la mise en place d’un « passe sanitaire ».

L’exécutif a dû demander une seconde délibération nocturne. L’article premier du texte avait été rejeté en fin de journée par l’Assemblée, y compris par les élus MoDem, membres de la majorité mais très critiques sur le « flou » du projet de loi.

L’article incriminé a été modifié et validé en toute fin de soirée. En guise de gage aux alliés centristes, l’exécutif a accepté d’écourter la période de transition pendant laquelle des restrictions de libertés restent à sa disposition face à la pandémie, du 2 juin à la fin de septembre, plutôt que la fin d’octobre. Le « passe sanitaire », justificatif de vaccination ou test Covid-19 négatif nécessaires pour accéder à de grands rassemblements, qui figure dans l’article premier, n’a pas été retouché.

L’article premier rejeté dans un premier temps

Après le coup de théâtre dans l’Hémicycle et le rejet (temporaire) de l’article premier, les députés d’opposition ont souligné la responsabilité du gouvernement. « Voilà ce qui arrive quand on traite par le mépris la représentation nationale », a lancé Philippe Gosselin (Manche, Les Républicains, LR).

« Les alertes ont été nombreuses sur le risque qu’il y a à s’installer comme si de rien n’était dans ce qui relève d’un régime d’exception », a insisté, à son tour, son collègue communiste (PCF) de Seine-Saint-Denis Stéphane Peu.

Le délégué général de La République en marche (LRM), Stanislas Guerini, a déploré ce rejet. « Je le regrette, car je suis résolument favorable à l’instauration du passe sanitaire, car il va nous permettre de recouvrer nos libertés plus rapidement, a-t-il dit sur RTL.

Une « philosophie de contrôle social dangereuse »

Lors des débats, le « passe sanitaire » introduit par le gouvernement en commission des lois avait fait l’objet d’un tir de barrage des oppositions avec, à la clé, de longues discussions et de nombreux amendements rejetés, y compris ceux des centristes du MoDem.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcel Charest
1 année il y a

Je suis vacciné et je n’ai pas l’intention d’utiliser un #PassSanitaire
J’ai passé toute ma vie à obéir.
Obéir à mes parents
Obéir à l’école
Obéir à mon employeur
Obéir à l’état
Obéir à tout le monde.
… ça suffit.
Ceux qui l’exigeront n’auront pas à compter sur ma présence.

Lacedemone
1 année il y a

Enfin! Nous n’avons qu’un an et quatre mois de retard sur les pays asiatiques qui ont su gérer la pandémie efficacement dès début 2020, mieux vaut tard que jamais comme dirait l’autre. Et encore, c’est un texte frileux bien à l’image des sans-couille qui nous dirigent. Espérons que l’immunité vaccinale partielle que l’on aura et les demi-mesures de contrôle suffiront à éviter une reprise épidémique durant l’été ou à l’automne… Ce qui est sûr c’est qu’à vouloir brosser dans le sens du poil tous les neuneus anti-scientifiques, anti-vaccin, anti-masques, anti-tout, on aura vraiment fait tout notre possible pour ne jamais… Lire la suite »

Avlula
1 année il y a

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/le-pass-sanitaire-impose-la-surveillance-generalisee-des-corps-20210511 Et maintenant, on en sort comment ? C’est jusqu’à quand, tout ça ? https://www.arianebilheran.com/post/des-dangers-d-une-ideologie-sanitaire Texte complet : https://phdn.org/histgen/nazisme/chapoutot-typhus.html Quand on pense qu’on vit inconsciemment entourés d’asymptomatiques de Typhus, d’après la science médicale allemande des années 30 ! Eux aussi avaient instauré tout un tas de protocoles « sanitaires », un passe pour réserver des lieux aux personnes « saines » (aryens), et enfin une étoile jaune pour reconnaître les « asymptomatiques » lorsqu’elles ne respectaient pas leur confinement. Un scientiste plus bas se réjouit qu’on puisse enfin discriminer les « anti-tout » inférieurs, refusant de « s’augmenter » d’injections en version bêta à risque inconnu (ou à défaut, de… Lire la suite »

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account