La liberté a un prix

Le Venezuela vit actuellement une situation économique et sociale très compliquée, dont les médias internationaux se font les choux gras, accusant le gouvernement du Venezuela, et son président Nicolas Maduro en tête, d’incompétence, voire de populisme tropical semi-autoritaire et archaïque.

Une campagne médiatique de diabolisation s’abat en effet sur ce pays depuis qu’Hugo Chavez y a démocratiquement été élu en 1998, et a nationalisé l’industrie pétrolière vénézuélienne, autrefois gérée par les géants du pétrole (les sept soeurs) dans l’intérêt exclusif des Etats-Unis. Hugo Chavez meurt en 2013 d’un cancer foudroyant et passe le flambeau de la révolution bolivarienne à Nicolas Maduro, ancien chauffeur de bus et ministre historique des affaires étrangères d’Hugo Chavez. Depuis cette date, les attaques extérieures sur le Venezuela n’ont fait que s’amplifier, comme nous l’indiquait Romain Migus dans le premier numéro d’EURÊKA, profitant de la baisse drastique des cours du pétrole au cours de la dernière décennie pour porter le coup fatal à l’économie et aux institutions du Venezuela. Par exemple, il a été dernièrement prouvé que le gouvernement colombien a menti aux Nations Unies en prétendant que le gouvernement Vénézuélien soutenait et formait la guérilla sur son territoire. Et c’est un exemple de mensonge fabriqué de toute pièce parmi des milliers. Mais Maduro a t-il tout de même commis des erreurs dans ce contexte ? Le gouvernement a t-il une part de responsabilité dans la situation actuelle ? C’est l’une des questions auxquelles répond le président du Venezuela dans cet entretien à bâton rompu avec Rafael Correa, ex-président de l’Equateur et aujourd’hui présentateur de cette émission pour RT France. Un entretien important et éclairant.

 

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jacques Abel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

Il compare Trump à non pas Hitler lui-même, mais très intelligemment, c’est à l’époque qu’il fait référence. Ici, nous ne pouvons pas faire la même lecture que lui quant au peuple vénézuélien, et pour cause, en Europe les sud-américains sont des gens bien considérés. Mais alors, d’où peut bien provenir cette analogie avec le passé sulfureux de l’Homme qui s’exprime partout sur la planète à l’heure actuelle? D’une part, si l’on considère que le nazisme est en résurgence pour que cela soit vrai et donc vérifiable, il faut démontrer que la structure intellectuelle qui a permis au nazisme d’exister est… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account