La Chine et l’Iran à l’assaut du plus grand gisement gazier du monde


Par Evan Tirologos pour le portail de l'IE

Pékin et Téhéran ont trouvé un accord pour forer ensemble leurs premiers puits dans le Golfe persique pour exploiter le titanesque gisement South Pars. Ils continuent ainsi de développer leur partenariat stratégique autour des ressources énergétiques et de braver les sanctions américaines, tout en entrant en concurrence directe avec le Qatar, allié historique de Washington.

Situé dans le Golfe Persique dans les eaux territoriales de l’Iran et du Qatar, le champ gazier South Pars (ou North Dome) est considéré comme le plus grand gisement du monde. Il est à ce jour principalement exploité par le Qatar à tel point qu’il permet à la pétromonarchie de figurer à la première place des pays exportateurs de gaz naturel liquéfié (GNL) en 2019.

De son côté,l’Iran peine à profiter pleinement de ce gisement en raison des sanctions américaines qu’elle subit depuis de nombreuses années. Elles empêchent notamment le développement et la modernisation des infrastructures permettant l’exploitation de ressources naturelles.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account