Jeux Olympiques 2024 : douche froide pour les propriétaires parisiens qui espéraient louer à prix d’or


Par Sud-Ouest

Auteur :

Les propriétaires de logements à Paris qui espéraient toucher le jackpot pendant les Jeux olympiques ont dû revoir leurs ambitions face à la multiplication des annonces, même si les prix restent plus élevés qu’en temps normal

 

Il va falloir revoir ses plans. Victor Aussal, 28 ans, et sa copine propriétaire d’un 40 m² à la Goutte d’Or, quartier populaire du nord de Paris, voulaient profiter des JO pour louer leur deux pièces à 280 euros la nuit et voyager en Asie pendant un mois.

Mais depuis six mois « toujours aucun locataire, aucune demande. Je pense qu’on va redescendre au prix du marché voire en-dessous, comme ça s’est passé à Londres » en 2012, raconte-t-il.

Malgré de nombreux commentaires positifs, Adriana Herani, 39 ans, propriétaire d’un petit T2 à Barbès (nord de de la capitale), ne trouve pas non plus preneur. De 300 euros la nuit, elle est passée à 250 mais n’a « toujours personne ».

 

La suite sur Sud-Ouest.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Antho
1 mois il y a

Les exemples cités par l’articles sont des opportunistes qui ne louent pas leur biens d’habitude, n’ont donc aucune référence et pratiquent des prix très élevés. Celui qui est bien noté sur Airbnb et pratique des prix cohérents a déjà loué son appart.

©2024 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account