Japon : deux morts et une quinzaine de blessés dans une attaque au couteau



JAPON. L’attaque est survenue à proximité d’une gare ferroviaire en pleine heure de pointe, alors que des enfants montaient à bord d’un bus scolaire.

Une fillette de 12 ans et un homme de 39 ans ont été tués et une quinzaine de personnes blessées, dont plusieurs enfants, dans une attaque au couteau survenue mardi au Japon, près de Tokyo. L’attaque a eu lieu près d’un parc situé à proximité d’une gare ferroviaire en pleine heure de pointe, alors que des enfants montaient à bord d’un bus scolaire.

Les faits se sont produits mardi à 7h41 (0h41, heure française) à Kawasaki, près de Tokyo, d’après les pompiers. Selon les médias locaux, l’agresseur présumé, âgé d’une cinquantaine d’années et apparemment muni de deux couteaux, est également mort des suites des blessures qu’il s’est infligées. L’homme « semble être le père d’un des enfants qui se trouvaient sur les lieux », a précisé la chaîne publique NHK, citant la police. « Je vais vous tuer! », aurait-il lancé, selon un témoin qui se trouvait dans le parc voisin, interrogé par le quotidien Asahi.

« Grande colère »

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dit sa « grande colère » après l’« atroce » attaque dans laquelle deux personnes ont été tuées à l’arme blanche. « C’est un cas vraiment atroce. Je ressens une grande colère. Je présente mes sincères condoléances aux victimes et espère que les blessés vont se rétablir rapidement », a déclaré Shinzo Abe dans une réaction télévisée, sa première depuis la tuerie.

Parmi les blessés, « une femme d’une quarantaine d’années et trois filles, âgées de 6 ans, souffrent de graves blessures, principalement au niveau de la tête et du cou », a affirmé à la presse Takehito Otsubo, directeur adjoint de l’hôpital où elles ont été admises. « Elles vont subir une opération et seront ensuite transférées dans une unité de soins intensifs ».

« Tous les Américains sont au côté du peuple japonais et pleurent pour les victimes et leurs familles », a déclaré Donald Trump, actuellement en visite d’Etat au Japon, qui se trouvait à bord d’un navire militaire japonais. « Au nom de la Première Dame et de moi-même, je veux prendre un moment pour leur adresser nos prières et notre sympathie ».

Attaques à l’arme blanche

Les tueries de masse sont rares au Japon, qui dispose d’une législation de contrôle des armes très stricte et d’un taux de criminalité relativement faible. Mais des déchaînements de violence aveugle endeuillent occasionnellement l’archipel. En 2018, un homme avait été arrêté dans le centre du Japon après avoir poignardé à mort une personne et blessé deux autres à bord d’un train à grande vitesse Shinkansen, une attaque qui avait entraîné un renforcement des mesures de sécurité.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account