Les invendus non alimentaires devront être donnés ou recyclés



Pour lutter contre le gaspillage, la France va interdire la destruction des vêtements, de l’électroménager et des produits d’hygiène d’ici deux à quatre ans, a annoncé Edouard Philippe.

La destruction des invendus non alimentaires (vêtements, électroménager, produits d’hygiène ou de beauté etc.), un des cas emblématiques du gaspillage, va être interdite d’ici deux à quatre ans en France, a annoncé mardi le premier ministre Edouard Philippe.

Cette mesure, présentée comme une «première mondiale» par le chef du gouvernement, vise à imposer de donner ces produits ou de les recycler, à partir de fin 2021 ou de fin 2023 suivant les cas, en complément aux mesures déjà adoptées ces dernières années contre le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui, plus de 600 millions d’euros de produits non alimentaires neufs et invendus sont jetés ou détruits chaque année, selon Matignon.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account