Un incendie s’est déclaré dans la nuit du 25 au 26 septembre dans l’usine Lubrizol de Rouen, un site classé Seveso, site industriel présentant des risques d’accidents majeurs.

Selon le ministre de l’intérieur Castaner, qui s’est rendu sur place ce jeudi : « il (le panache de fumée, ndlr) transporte des produits qui peuvent être dangereux pour la santé, mais selon les premières analyses réalisées dès cette nuit, il n’y a pas de dangerosité particulière, même si l’inhalation des fumée présente en soi sa part de dangerosité ».

Les habitants de Rouen publient des images sur les réseaux sociaux des dégâts et des dépôts d’hydrocarbures à la fois à Rouen et parfois jusqu’à 45 kilomètres de Rouen.

Les produits chimiques ont probablement contaminés l’air et l’eau. Cela n’empêche pas le Préfet et Castaner de nous dire que tout va bien, on a l’impression de réentendre le discours politique ambiant à l’époque de la catastrophe de Tchernobyl, avec le nuage radioactif qui “devait” s’arrêter à la frontière.

Ainsi donc, une usine d’hydrocarbure prend feu et il n’y a pas de risque pour la santé ou pour l’environnement ? Nous nous permettons de douter, si cela est encore possible en France.

L’odeur de la pollution se faisait sentir jusque dans le Nord et en Picardie, ont indiqué les préfectures de la Somme et de l’Aisne dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte pour « destructions involontaires par l’effet d’une explosion ou d’un incendie ».

BONUS :

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
VincentJohnnyJacques AbelChauvet Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Chauvet
Invité
Chauvet

Nous sommes à montlucon et nous sommes entouré de sites seveso ces derniers polluent tout les cour d’eau environnants et dans une commune du nom de commentry il est même déconseillé du cultiver quoique ce soit . De fortes odeurs sont récurrentes dans l’agglomération de montlucon. Cette impunité qu’ont les industriels souvent soutenus par certains acteurs publics en échange de financements x ou y n’est plus acceptable cela relève d’une grave atteinte à la santé publique et d’un écocide majeur.

Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

https://www.ina.fr/video/CAB03006932

Si le ministre qui rend si bien compte de ce qui se passe quant aux Gilets jaunes, nous dit que tout va bien, quelles raisons aurions-nous de ne pas le croire?

Quand des bébés mal formés naîtront, on dira que c’est sans raison… fatalité!

http://sante.lefigaro.fr/article/7-questions-pour-comprendre-l-affaire-des-bebes-nes-sans-bras-/

Johnny
Invité
Johnny

Je crois que notre cher ministre est mal informé. Toutes les fumées sont toxiques pour l’être humain. De plus, un site classé Seveso renferme plus de produits toxiques qu’un site normal.
Les personnes qui le souhaitent peuvent se renseigner sur les dégâts causés par l’incident du site de la ville de Seveso en Italie pour faire la comparaison et voir les dégâts causés.

Vincent
Invité
Vincent

Ça sent aussi le soufre dans la préfecture ! Le préfet est bien calfeutré et protégé contre la pollution verbale de la population qui peut crever, Macron et sa clique de clowns de ministres s’en fichent

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account